NOUVELLES

JO-2012 - Lavillenie, Defar et les USA ont soldé le passé

10/08/2012 05:29 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

Les Américaines du relais 4x100 m, qui ont battu le vieux record du monde de la RDA, l'Ethiopienne Meseret Defar, de nouveau sacrée sur 5000 m, et le perchiste Renaud Lavillenie, 1er Français en or depuis 1996, ont soldé les comptes avec le passé, vendredi aux JO de Londres.

Après l'exploit du Kényan David Rudisha sur 800 m jeudi, un nouveau record du monde est tombé vendredi soir, et pas des moindres, avec celui du relais 4x100 m féminin que l'on croyait trop vieux --27 ans !-- et sulfureux pour être un jour battu.

Mais Tianna Madison, Allyson Felix, Bianca Knight et Carmelita Jeter ont eu trop faim de médailles pour ne pas vouloir tout croquer. En particulier Felix, victorieuse du 200 m, qui remporte là son second titre à Londres, et Jeter, 2e sur 100 m et 3e sur 200 m, qui s'adjuge sa troisième médaille.

"On croyait en cette équipe, chacune a couru un relais incroyable, et voilà on a la médaille d'or et le record du monde", s'est réjouie Jeter.

En 40 sec 82/100, les Américaines abattent même un nouveau mur, celui des 41 secondes, pour exploser l'ancien record des Est-Allemandes avec un marge historique (55 centièmes).

L'Ethiopienne Meseret Defar a, elle, fait coup double en retrouvant le titre olympique sur 5000 m huit ans après Athènes, tout en privant sa grande rivale Tirunesh Dibaba d'un nouveau doublé 5000-10000 m, après celui de Pékin en 2008.

"C'est un grand jour pour moi. En 2008, je n'ai pas été capable de gagner aux Jeux et depuis j'ai fait tout ce que je pouvais. J'ai attendu ce jour si longtemps", a déclaré Defar, vainqueur en 15 min 04 sec 25/100.

Defar, 28 ans, avait collectionné les places d'honneur ces dernières années, médaillée de bronze à Pékin, puis lors des Mondiaux de Berlin (2009) et Daegu (2011).

Le Français Renaud Lavillenie, qui domine la perche depuis maintenant près de trois saisons, a lui aussi cru connaître de nouveau une désillusion.

En bronze aux Mondiaux 2009 et 2011, le Français a magistralement remporté le concours en réussissant à passer à son dernier essai 5,97 m.

Renouant avec la longue tradition d'une école de perche française de grande qualité, Lavillenie succède aussi à Marie-José Pérec et Jean Galfione, les derniers français champions olympique en athlétisme, en 1996.

Les Bahamas ont remporté le relais 4x400 m en 2 min 56 sec 72/100, et la Turquie a réussi un impressionnant doublé sur le 1500 m féminin avec Asli Cakir Alptekin sacrée en 4 min 10 sec 23/100e, devant sa compatriote Gamze Bulut (4:10.40) .

Bahrein a lui aussi inscrit son nom pour la première fois de l'histoire au tableau des médailles olympiques en athlétisme avec la 3e place dans cette même épreuve de Maryam Yusuf Jamal (4:10.40).

fbr/jr

PLUS:afp