Huffpost Canada Quebec qc

Des incendies font rage aux Canaries (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
INCENDIES CANARIES
Île de la Gomera, dans l'archiel des Canaries. (AFP) | AFP

MADRID (Espagne), 11 août 2012 (AFP) - Un incendie de forêt, qui a ravagé cette semaine 3.000 hectares sur l'île espagnole de La Gomera, dans l'archipel des Canaries, est reparti vendredi après avoir été maîtrisé, tandis que d'autres feux faisaient rage en Galice, au beau milieu de la canicule qui frappe l'Espagne.

A La Gomera, environ 300 personnes ont été évacuées de sept villages ainsi que d'une zone de loisirs au sein du parc national de Garajonay, a annoncé le conseiller à la sécurité du gouvernement des Canaries, Javier González Ortiz.

En fin de journée, trois hélicoptères s'efforçaient de combattre les flammes, tandis qu'un autre hélicoptère et deux hydravions étaient attendus en renfort.

Un dixième de la superficie du parc de Garajonay était parti en fumée au début de la semaine, soulevant des inquiétudes pour la préservation de cet écosystème d'une rare valeur, vestige des forêts subtropicales qui couvraient les bords de la Méditerranée il y a plusieurs dizaines de millions d'années et qui est inscrit au Patrimoine mondial par l'Unesco.

Trois feux qui ont dévasté en quelques heures des centaines d'hectares se sont également déclarés vendredi en Galice, dans le nord-ouest du pays.

Dans la province galicienne d'Ourense, au moins 400 hectares avaient brûlé en fin de journée aux environs de Barco de Valdeorras, et deux villages envahis par la fumée ont dû être évacués, a indiqué le gouvernement régional.

Pendant la nuit, l'incendie, hors de contrôle, continuait à faire rage et des habitants du village de Millarouso, près de Barco de Valdeorras, où le feu a atteint des maisons, prêtaient main forte aux pompiers en déversant des seaux d'eau, tandis que les flammes embrasaient le ciel.

D'autres incendies de moindre importance se sont déclarés dans la région de Castille-la-Manche.

Après avoir connu l'hiver le plus sec depuis 70 ans, l'Espagne a déclenché l'alerte aux incendies, avec un risque très élevé sur la plus grande partie du territoire, après l'arrivée mercredi d'une vague de chaleur africaine, les températures dépassant les 40 degrés dans de nombreux endroits.

Entre le 1er janvier et le 29 juillet, 130.830 hectares au total de végétation ont brûlé en Espagne, soit la plus importante superficie détruite en sept mois au cours des dix dernières années, selon le ministère de l'Agriculture.

Déjà vingt incendies considérés comme importants, c'est-à-dire ayant brûlé plus de 500 hectares, s'étaient alors déclarés depuis le début de l'année.

Le 22 juillet, un incendie très violent avait éclaté dans le nord-est du pays, à la frontière avec la France, brûlant 13.000 hectares de végétation en Catalogne. Quatre personnes avaient été tuées.

Le plus dévastateur de ces incendies avait détruit 50.000 hectares début juillet dans la région de Valence, dans l'est de l'Espagne.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Des incendies font rage aux Canaries
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction