NOUVELLES

Egypte: les développements depuis l'attaque dans le Sinaï

10/08/2012 11:13 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

Principaux développements depuis l'attaque qui a coûté la vie à 16 gardes-frontières égyptiens dimanche dans le Sinaï.

--AOUT 2012--

- 5: Seize gardes-frontières sont tués près de la frontière avec Israël par un commando qui s'infiltre ensuite sur le territoire israélien où il est neutralisé. L'attaque est la plus grave contre les forces égyptiennes dans la péninsule depuis les accords de paix israélo-égyptiens de 1979, qui ont rendu le Sinaï à l'Egypte.

L'Egypte ferme le terminal de Rafah, à sa frontière avec la bande de Gaza, unique point de passage entre le territoire palestinien, aux mains du mouvement islamiste Hamas, et le monde extérieur à ne pas être contrôlé par Israël.

- 6: L'armée affirme que les auteurs de l'attaque ont été appuyés par des tirs de mortier provenant de l'enclave de Gaza. Trois jours de deuil.

Le président Mohamed Morsi et le maréchal Hussein Tantaoui, chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA), se rendent dans le Sinaï. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Ehud Barak font le déplacement sur le site de l'attaque côté israélien.

Le chef du gouvernement du Hamas à Gaza Ismaïl Haniyeh accuse Israël d'être "responsable, d'une manière ou d'une autre", de l'attaque et rejette toute implication palestinienne.

Les Frères musulmans égyptiens évoquent une possible implication des services secrets israéliens, le Mossad, en estimant que l'assaut vise à affaiblir le président Morsi.

- 7: Funérailles militaires au Caire pour les gardes-frontières. Perquisitions dans le secteur de l'attaque (sécurité).

- 8: L'armée lance une opération terrestre et aérienne contre les groupes islamistes du Sinaï, qu'elle qualifie de "succès total". C'est la première fois depuis des décennies que des frappes de l'armée sont rapportées dans la péninsule, où sa présence est restreinte par les accords avec Israël. 20 activistes tués (source militaire et TV d'Etat).

Le président Morsi remplace le chef des services de renseignements, le général Mourad Mouafi, mis à la retraite d'office, et le gouverneur du nord-Sinaï.

- 9: L'Egypte déploie des troupes dans le Sinaï, avec l'accord d'Israël. Selon un responsable israélien, Israël a donné son feu vert à l'Egypte pour le déploiement d'hélicoptères de combat.

Des chefs de tribus bédouines promettent leur aide aux autorités, mais demandent à voir les corps des 20 activistes.

- 10: L'armée arrête six "terroristes" présumés, soupçonnés de d'appartenir à un groupe jihadiste, lors de patrouilles avec la police dans le Sinaï.

L'Egypte rouvre dans un seul sens le terminal de Rafah pour permettre aux Palestiniens se trouvant sur son territoire de regagner Gaza, selon la TV d'Etat qui ajoute qu'il s'agit d'une ouverture temporaire, sans préciser combien de temps elle durerait.

acm/bc/sb

PLUS:afp