La saison des allergies bat son plein... Et pour certains, c'est pendant toute l'année.

Encore et toujours, nous reniflons et pestons contre les diverses allergènes dans l'air. Et nous avons l'impression de faire partie du grand club des «allergiques».

Dans l'ensemble, tout est plus ou moins sous contrôle.

Alors, ayons une petite pensée pour ceux qui subissent des allergies infernales ou étranges, celles qui vous pourrissent la vie et qui vous font sentir à part.

Voyez notre album photos d'allergies plutôt bizarres, et réconfortez-vous en vous disant qu'il y a pire qu'une réaction à l'herbe à poux.

Loading Slideshow...
  • L'eau

    La réaction typique est de l'urticaire, et cette allergie touche une personne sur 230 millions. Si vous avez la malchance de tomber dans ces statistiques, prendre un bain ou se laver les mains relève du défi.

  • Le sexe

    L'allergie n'est pas à l'acte lui-même mais au sperme de l'homme. Cette condition peut affecter les hommes et les femmes et les symptômes sont de la fièvre, de la fatigue et les yeux qui brûlent. Le traitement? Utiliser un préservatif ou, pour ceux allergiques également au latex... ne plus avoir de relations sexuelles.

  • Le toucher

    Le dermographisme est une réaction au toucher de quelqu'un d'autre. La peau peut devenir rouge, ou même gratter. Cela serait causé par la trop grande faiblesse des membranes des cellules de la peau. Heureusement, un traitement à base d'antihistaminiques suffit en général.

  • Les sous-vêtements

    Culotte ou caleçon? Rien, pour certains! Certains tissus (nylon et spandex sont montrés du doigt) ou teintures peuvent causer des érythèmes. Attention donc à bien regarder les étiquettes si vous êtes sujet à cela.

  • Les aliments crus

    Les melons, les ananas et mêne les bananes peuvent causer des irritations, voire la mort pour certaines personnes très allergiques. Il s'agirait pas d'une allergie alimentaire mais d'une réaction aux traces de pollen trouvé sur le fruit lui-même.

  • Le chocolat

    C'est cruel... mais véridique. La cause: le cacao, les additifs, ou même certaines parties des insectes qui se retrouvent parfois dans le chocolat. Les symptômes varient, mais se limitent généralement à de l'éczéma ou à une crise d'urticaire. Seul point positif: les allergiques au chocolat peuvent s'attendre à plus de cadeaux à Noël, à Pâques et pour la Saint-Valentin!

  • L'alcool

    Hé oui, les allergies à l'alcool, ça existe. On ne parle pas de la «gueule de bois», mais d'une réaction du type congestion nasale ou peau rouge.

  • La chaleur/la sueur causée par l'exercice

    L'urticaire est la réaction typique, et elle n'est pas causée par l'exercice en soit mais la soudaine hausse de température du corps. Qui peut être aussi causée par la nourriture épicée, un plongeon dans un bain trop chaud ou une piqûre de moustique.

  • Les déodorants

    Dur, dur d'être allergique à quelque chose qui peut vous empêcher de sentir mauvais. Heureusement pour ceux à qui cela arrive, ils peuvent éviter de se gratter en utilisant en alternative du talc, comme de la poudre pour bébé.

  • Les adhésifs

    Il s'agit d'une dermatite de contact. Certains produits chimiques, comme la colle ou la résine, produisent des réactions. Ainsi, certaines personnes sont allergiques aux extensions, aux chaussures...

  • Le soleil

    La lucite estivale, ou urticaire due à la lumière du soleil, peuvent en guetter plus d'un. C'est une allergie aux ultra-violet. La peau, exposée quelques minutes au soleil, réagit en grattant et en formant de petits boutons rouges. Heureusement, l'arrêt de l'exposition aide au retour à la normale.

  • Le nickel

    Une allergie connue aussi sous le nom d'allergie au iPod ou cellulaire! Le nickel est le métal allergène responsable. Attention également à la monnaie et à certains bijoux.

  • Les champs électromagnétiques

    Ceux qui souffrent de cette allergie ne peuvent pas utiliser de micro-ondes, d'ordinateurs ou de cellulaires sous peine d'avoir de douloureux érythèmes et de gonflements de la peau.

  • La grossesse

    L'herpès gestationel touche une grossesse sur 50 000 et peut laisser la mère avec des cloques et des marques sur le ventre. Cela arrive au cours du deuxième ou troisième trimestre, ou même pendant l'accouchement. Le traitement: des stéroïdes appliqués localement.

  • Tout nourriture et boisson sauf l'eau

    Il s'agit d'une réaction allergique tellement rare qu'aucun terme médical n'a encore été trouvé. Mais elle existe bel et bien. <a href="http://www.youtube.com/watch?v=8cNcVZNZq5c" target="_hplink">Voyez la vidéo</a> de ce garçon australien de cinq ans qui a le malheur d'en être atteint (en anglais). Kaleb Bussenschutt ne mange que des glaçons et ne peut avaler qu'un certain type de limonade. Tout le reste lui cause de douloureux ulcères d'estomac