MONTRÉAL - Un accident de travail a coûté la vie à un jeune mécanicien sur le site de l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal vendredi matin.

Urgences-santé a reçu un appel vers 9h45 à propos d'un employé qui était en très mauvaise posture. Les ambulanciers paramédicaux qui sont allés sur place n'ont pu que constater la mort de l'homme dans la jeune vingtaine, comme l'a expliqué le chef aux opérations chez Urgences-santé, Stéphane Smith.

La victime était un employé de la compagnie d'entretien mécanique OK Pneus Médé, une division indépendante de OK Tire.

Le jeune homme changeait un pneu sur un tracteur de refoulement lorsque le véhicule de 17 tonnes a cédé, l'écrasant mortellement. Il travaillait sur le site de Swissport lorsqu'il a été écrasé à mort par ce véhicule qui sert à tirer les avions, comme l'a expliqué le responsable des opérations au sol de Swissport, Serge Larue.

Le mécanicien se trouvait au 636 Albert de Niverville, à Dorval, dans un secteur qu'Urgences-santé désigne comme étant la «guérite B». Cet espace situé au sud de l'aéroport Montréal-Trudeau est utilisé par les services d'urgence pour avoir accès aux pistes d'atterrissage.

Au siège social de OK Tire, dans la ville de Surrey, en Colombie-Britannique, c'est avec émotion que le président et chef de la direction, Greg Sims, a accueilli la nouvelle.

Visiblement ébranlé, M. Sims a déclaré que l'ensemble des employés de OK Tire étaient sous le choc et qu'il était «difficile de croire» qu'un accident de la sorte soit arrivé à une personne «aussi jeune».

La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a ouvert une enquête sur l'accident.

L'identité du jeune homme n'a pas été dévoilée, car les autorités n'ont toujours pas été en mesure de rejoindre sa famille.