NOUVELLES

Wall Street en légère hausse, soutenue par des statistiques américaines

09/08/2012 09:57 EDT | Actualisé 09/10/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York évoluait en légère hausse jeudi à l'ouverture, les investisseurs saluant de bonnes statistiques économiques aux Etats-Unis en dépit de craintes pour l'économie chinoise: le Dow Jones prenait 0,06% et le Nasdaq 0,25%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average s'appréciait de 8,40 points à 13.184,04 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 7,49 points, à 3.018,74 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 montait de 0,08% (+1,12 point) à 1.403,34 points.

Wall Street avait terminé presque stable mercredi après une séance en dents de scie, dans un marché peu volumineux et en l'absence d'indicateurs économiques de taille: le Dow Jones Industrial Average avait progressé de 0,05% à 13175,64 points, tandis que le Nasdaq avait reculé de 0,15%, à 3.011,25 points.

Après une ouverture sans direction, les indices de la place new-yorkaise se sont rapidement orientés en légère hausse, dans un contexte d'optimisme accru pour l'économie américaine.

"Aux Etats-Unis, les statistiques étaient nettement favorables", ont salué les experts de Wells Fargo.

Du côté de l'emploi, les nouvelles inscriptions au chômage sont légèrement reparties à la baisse pendant la première semaine d'août, quelque 361.000 demandes d'allocations ayant été déposées contre 375.000 attendues par les analystes.

En outre, le déficit commercial des Etats-Unis a nettement reculé en juin pour le troisième mois consécutif, pour atteindre son plus bas niveau depuis décembre 2010, sous l'effet d'une baisse des importations couplée à une hausse des exportations.

En revanche, "l'humeur optimiste du marché est tempérée par une salve d'indicateurs économiques chinois décevants", ont noté les analystes de Charles Schwab.

Mais, ont-ils nuancé, "l'impact (sur le marché) de l'accumulation de signes d'un ralentissement de la deuxième économie mondiale risque d'être limité par les espoirs que la Chine intervienne pour relancer son économie".

Des chiffres publiés jeudi en Chine sont en effet venus confirmer la tendance d'un ralentissement de l'économie chinoise, la hausse des prix à la consommation dans ce pays, principale jauge de l'inflation, étant tombée en juillet à 1,8% sur un an.

Il s'agit du plus bas niveau de l'inflation en Chine depuis janvier 2010, lorsque la hausse des prix avait été de 1,5%.

Le marché obligataire évoluait en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 1,705% contre 1,640% mercredi et celui à 30 ans à 2,772% contre 2,740%.

ppa/jum/bdx

PLUS:afp