Huffpost Canada Quebec qc

Une secte russe découverte après une décennie dans un bunker

Publication: Mis à jour:
Photo AP
Photo AP

MOSCOU (AFP) - Une secte islamique d'une soixantaine de personnes dont 15 enfants a été découverte par la police dans un bunker souterrain au Tatarstan, république de Russie centrale de tradition musulmane, a indiqué jeudi à l'AFP une porte-parole du ministère de l'Intérieur local.

Les adeptes de la secte vivaient depuis plus de dix ans dans ce bunker aménagé par leur chef spirituel, Faïzrakhman Satarov, 85 ans, dans une maison transformée en mosquée clandestine à Kazan, la capitale du Tatarstan, selon un communiqué du ministère.

M. Satarov, qui s'était proclamé prophète en 1964, imposait aux membres de la secte une vie recluse, en leur interdisant de quitter ce refuge sauf urgence, d'envoyer leurs enfants à l'école et de les faire soigner dans des hôpitaux, selon la même source.

Le bunker, construit comme un labyrinthe, est composé de petites cellules d'une surface de 2x3 mètres carrés, où "les enfants vivaient dans des conditions insalubres, sans aération", précise le ministère.

Vu leur état, tous les enfants ont dû être hospitalisés, selon la même source.

Les autorités n'ont fourni aucune précision permettant de comprendre comment cette secte avait pu exister pendant dix ans sans jamais attirer l'attention de la police.

Des enquêtes criminelles visant M. Satarov, ainsi que des membres de cette secte accusés de négliger leurs responsabilités parentales ont été ouvertes, ajoute le ministère.

Lire l'intégralité de l'article sur AFPQC