NOUVELLES

Une chaîne de TV égyptienne hostile aux islamistes suspendue

09/08/2012 11:54 EDT | Actualisé 09/10/2012 05:12 EDT

Une chaîne de télévision égyptienne hostile aux Frères musulmans et au président islamiste Mohamed Morsi a été frappée d'une suspension d'un mois et pourrait être définitivement fermée, a indiqué jeudi la télévision d'Etat.

La chaîne privée al-Faraïn "voit sa diffusion suspendue pour un mois" par les autorités et "verra sa licence retirée si elle continue ses exactions", a rapporté la télévision publique.

Le parquet a de son côté annoncé dans un communiqué avoir entamé une enquête après des plaintes déposées contre le propriétaire de la chaîne, Tewfik Okacha, accusé d'avoir "incité au meurtre du président Morsi et au renversement du pouvoir".

La chaîne al-Faraïn, basée au Caire, est favorable au président déchu Hosni Moubarak et réputée pour ses commentaires virulents contre les islamistes, en particulier les Frères musulmans dont est issu M. Morsi.

L'annonce de sa suspension survient dans un climat de polémique à l'égard du nouveau pouvoir, avec la décision de trois quotidiens indépendants de publier jeudi des encarts blancs à la place de leurs éditoriaux habituels.

Ces journaux entendent ainsi protester contre ce qu'ils estiment être une volonté de mainmise des Frères musulmans sur la presse, après la nomination de plusieurs proches des islamistes à la tête de quotidiens gouvernementaux.

Ces nominations ont été effectuées par la chambre haute du Parlement (Choura), dominée par les Frères musulmans, suivant une procédure héritée de l'ère du président Moubarak.

mon-cr/sb

PLUS:afp