NOUVELLES

Un joueur d'échecs canadien croit s'être fait usurper son identité à New York

09/08/2012 07:51 EDT | Actualisé 09/10/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Lorsqu'un touriste espagnol a été abruptement attaqué à la tête par un étranger armé d'un marteau sur un banc de parc new-yorkais la semaine dernière, il semblait n'y avoir que peu de doutes sur l'identité de l'assaillant, puisqu'un suspect a été arrêté à proximité et a admis le crime, ont indiqué les autorités.

Désormais, toutefois, l'affaire pourrait être plus complexe que prévu: les procureurs vérifient actuellement si le suspect a donné un faux nom après qu'un joueur d'échecs canadien leur ait dit croire que l'homme en question, une vieille connaissance qu'il avait connue à la fin des années 1990 et n'avait pas vue depuis, utilisait son identité.

Le bureau du procureur de Manhattan enquête sur l'allégation d'usurpation d'identité. Le suspect est quant à lui détenu pour tentative de meurtre et d'autres accusations liées à l'attaque au marteau.

Le joueur d'échecs, John Yoos, un Vancouvérois de 43 ans, dit n'avoir appris l'existence de l'affaire que lorsqu'un ami l'a contacté après avoir vu lundi un reportage sur l'affaire. M. Yoos a jeté un oeil aux photos accompagnant les articles sur l'attaque, a reconnu le suspect et a contacté les autorités.

Le suspect a donné le même nom et la même date de naissance que ceux de M. Yoos. Ce dernier, qui dispose de la citoyenneté américaine, dit avoir appris que l'homme avait également donné son numéro de sécurité sociale, bien qu'il ne sache pas comment il aurait pu l'obtenir.

M. Yoos dit avoir fait récemment vérifier son crédit au Canada, et qu'il n'y avait pas de signe qu'une autre personne puisse utiliser son identité.

PLUS:pc