NOUVELLES

Tim Hortons offre un bénéfice en hausse de 13,1 pour cent au 2e trimestre

09/08/2012 09:20 EDT | Actualisé 09/10/2012 05:12 EDT

OAKVILLE, Ont. - Le géant canadien de la restauration rapide Tim Hortons (TSX:THI) a annoncé jeudi un bénéfice de 108,1 millions $, ou 69 cents par action, au deuxième trimestre, comparativement à 95,9 millions $ ou 58 cents par action l'an dernier. Ses revenus ont avancé de 11,8 pour cent, passant de 702,8 millions $ à 785,6 millions $.

La société attribue cette hausse de 13,1 pour cent des bénéfices au deuxième trimestre à une augmentation des ventes et des redevances de franchise, notamment.

Les ventes du réseau entier de Tim Hortons ont augmenté de six pour cent en raison de l'inauguration de nouveaux restaurants au Canada et aux États-Unis, et de la hausse des ventes des magasins comparables, chiffrée à 1,8 pour cent au Canada et à 4,9 pour cent aux États-Unis.

Le président et chef de la direction de Tim Hortons, Paul House, s'est félicité de cette augmentation, survenue malgré le fait que les ventes des magasins comparables aient reflété un «environnement macroéconomique difficile» et un «recours aux prix minimaux» dans l'industrie, selon lui.

«Quand une économie locale va mal, nous le ressentons certainement dans nos magasins», a dit M. House.

M. House s'est également dit confiant envers les initiatives stratégiques conçues pour stimuler la croissance de la société et soutenir les objectifs à long terme de Tim Hortons.

Les résultats auraient pu être meilleurs si la confiance des consommateurs avait été plus solide, mais la frilosité des ménages touche toute l'industrie de la restauration, a prévenu la directrice financière de Tim Hortons, Cynthia Devine.

«L'environnement économique aussi bien au Canada qu'aux États-Unis demeure volatile et l'incertitude qui persiste semble avoir un impact sur la confiance des consommateurs, a-t-elle dit. Nous avons nous aussi constaté une croissance plus modeste au deuxième trimestre qui s'est poursuivie en juillet.»

Mme Devine a révélé que si les ventes matinales demeurent robustes, la chaîne a constaté une certaine faiblesse en après-midi, une tendance qui semble correspondre aux habitudes de consommateurs qui cherchent à sabrer dans les dépenses. Elle a ensuite déclaré qu'un printemps plus chaud peut avoir nui aux ventes de l'après-midi.

«On ne prend pas un autre café chaud l'après-midi quand il fait chaud dehors», a-t-elle dit.

Pour sa part, l'analyste Peter Sklar de la BMO a souligné que la performance des restaurants comparables au Canada et aux États-Unis est inférieure aux attentes, tout en rappelant que la croissance constatée aux États-Unis se compare favorablement à celle de rivaux comme McDonald's et Dunkin' Donuts.

Les revenus encaissés grâce aux loyers et aux redevances de franchise se sont accrus de 7,3 pour cent en raison de l'augmentation des ventes dans l'ensemble du réseau.

La société a également indiqué que ses revenus totaux ont surpassé la hausse des ventes de l'ensemble du réseau pendant le trimestre, en raison notamment d'une augmentation de l'activité de la section de la distribution et des ventes, ainsi que de l'accroissement du nombre de restaurants dont les obligations sont à intérêts variables.

Les redevances de franchisage se sont accrues de 18,2 pour cent pendant le deuxième trimestre, et ils sont surtout attribuables au nombre de restaurants inaugurés à l'étranger, à la vente d'équipement, la hausse des ventes aux États-Unis et au nombre important de rénovations pendant le trimestre.

«Ces facteurs ont cependant été en partie ralentis par la reconnaissance, en 2011, de frais associés à une entente sur la licence maîtresse due à notre expansion sur la scène internationale», a indiqué Tim Hortons.

La société a également fait l'annonce d'une entente nord-américaine avec Kraft Foods qui lui permettra de faire son entrée sur le marché des emballages de café jetables et en portions individuelles, un accord qui profite au café Tim Hortons et au système de capsules de café Tassimo de Kraft.

En vertu de l'accord, le café, le café décaféiné et les cafés au lait en format individuels seront servis dans les restaurants Tim Hortons du Canada et des États-Unis, en plus d'être offerts en ligne par le biais du système Tassimo T-DISC sur demande.

À la Bourse de Toronto jeudi, le titre de Tim Horton a perdu 1,44 $ pour clôturer à 50,84 $.

PLUS:pc