NOUVELLES

Retrait partiel des rebelles syriens du quartier de Salaheddine à Alep (commandant ASL)

09/08/2012 05:51 EDT | Actualisé 09/10/2012 05:12 EDT

Les rebelles se sont retirés partiellement jeudi du quartier emblématique de Salaheddine, à Alep, violemment bombardé par l'armée syrienne, a affirmé à l'AFP un commandant dissident.

"A la suite d'un bombardement avec des bombes thermobariques qui ont détruit 40 immeubles, tué 40 combattants de l'Armée syrienne libre (ASL) et un grand nombre de civils, l'ASL s'est repliée de deux rues vers (le quartier) de Sukari (sud) où elle prépare une contre-attaque", a assuré Houssam Abou Mohammad, commandant de la brigade Dera Ashahba, qui combat dans ce secteur.

Ce retrait est confirmé par un autre commandant de l'ASL. "Les brigades de l'ASL sont engagées dans un retrait tactique de Salaheddine afin de constituer un nouveau front vers Seif al-Dawla et Machhad", deux quartiers plus à l'est, a affirmé Wassel Ayoub, commandant de la brigade Nour al-Haq de l'ASL.

"Alors que nous avions repris totalement cette nuit le contrôle du quartier, il y a eu ce matin un bombardement inouï et la situation terrible nous a poussés à effectuer ce retrait tactique", a-t-il ajouté.

Les deux commandants, qui étaient auparavant à Salaheddine, ont indiqué se trouver désormais à Sef al-Dawla.

L'armée syrienne et l'ASL sont engagées dans une bataille farouche pour le contrôle de la métropole du nord depuis le 20 juillet.

Mercredi, l'armée a lancé une offensive terrestre avec des chars et des véhicules blindés à Salaheddine.

jad/sk/ao/vl

PLUS:afp