NOUVELLES

L'ancien ministre libanais Michel Samaha arrêté à son domicile

09/08/2012 02:59 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

L'ancien ministre libanais Michel Samaha, considéré comme un partisan du régime syrien, a été arrêté jeudi matin dans le cadre d'une affaire d'explosifs saisis qui devaient être notamment placés dans le nord du Liban, a indiqué à l'AFP un responsable des services de sécurité.

Ce haut responsable, qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat, a expliqué que les "accusations contre M. Samaha concernent ses liens avec une affaire d'explosifs qui devaient être placés dans plusieurs endroits du pays, notamment au nord".

Le responsable a refusé de dire la nature du lien entre l'ancien ministre et cette affaire d'explosifs. Il a cependant souligné que les explosifs n'ont pas été saisis au domicile de M. Samaha où les forces de sécurité ont procédé à l'arrestation de l'ancien ministre.

Le Premier ministre Najib Mikati, s'exprimant devant la presse, a exclu de son côté "tout lien entre l'arrestation de M. Samaha, exécutée à la demande du Procureur général, et le Tribunal international pour le Liban" qui a instruit le dossier de l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri en 2005.

M. Samaha a été arrêté par les forces de sécurité à son domicile de Khenshara, à une trentaine de km au nord de Beyrouth, a indiqué à l'AFP un responsable de haut niveau.

Il avait été notamment ministre de l'Information en 2003 dans le gouvernement dirigé par Rafic Hariri.

jad-ao/sk/sb

PLUS:afp