NOUVELLES

JO-2012 - 200 m: Départ canon et virage vertigineux de Bolt

09/08/2012 05:17 EDT | Actualisé 09/10/2012 05:12 EDT

Le Jamaïcain Usain Bolt a pris un départ canon et négocié de façon vertigineuse le virage en finale olympique du 200 m jeudi; il n'a jamais quitté la première place, avant de s'imposer devant ses compatriotes Yohan Blake et Warren Weir.

Départ: réaction, action. Comme souvent, Usain Bolt a un temps de réaction assez lent (0,180 sec). Mais il est rapidement en action. Placé au couloir 7, pratiquement à l'extérieur, il rattrape le décalage et dépasse Weir (couloir 8) en moins de 5 secondes. A partir de ce moment-là, il n'a plus aucun adversaire devant lui. Yohan Blake, au couloir 4, est également rapidement en action. Auteur du troisième temps en demi-finale, le Français Christophe Lemaitre, handicapé par son grand gabarit à l'intérieur est déjà distancé par le trio jamaïcain.

Virage: Accélération. Après ce départ canon, Usain Bolt accélère encore dans le virage, qu'il négocie à grandes enjambées, pour aborder la ligne droite largement en tête. Yohan Blake lui emboîte la foulée dans le virage, après avoir "repris" Churandy Martina et Wallace Spearmon. Weir profite de l'aspiration de Bolt pour sortir de la courbe en troisième position. Après 9 secondes de course, le podium est en place, même si Martina, Spearmon et Lemaitre peuvent encore prétendre accrocher la troisième place.

Ligne droite: Seuls. Bolt et Blake sont seuls au monde, avec trois-quatre mètres d'avance sur leurs premiers poursuivants. En retrait, Martina et Weir sont à la lutte pour le podium. Revenu un instant dans la course pour la troisième place, Lemaitre a décroché, comme Spearmon. A trente mètres de la ligne, Martina s'effondre. Weir conforte sa 3e place. Le Sud-Africain Jobodwana et l'Equatorien Quinonez regardent de loin leurs adversaires.

Arrivée: Regard. Usain Bolt maintient son avance en tête. Comme en finale du 100 m, il jette, à dix mètres de la ligne, un regard sur sa gauche, où il devine en retrait Yohan Blake. Il se repositionne et se relâche légèrement à cinq mètres du but pour franchir, buste droit et doigt sur la bouche, la ligne en tête avec deux mètres d'avance sur Blake. Environ huit mètres derrière, Weir résiste au retour de Spearmon pour s'assurer de la troisième place avec une foulée d'avance. Martina termine 5e, derrière Spearmon. Lemaitre est encore loin derrière. Il gagne la course des retardataires devant Jobodwana et Quinonez.

pga/jmt

PLUS:afp