NOUVELLES

GLV a perdu 5,5 millions $ au premier trimestre

09/08/2012 09:25 EDT | Actualisé 09/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'entreprise montréalaise GLV (TSX:GLV.A), qui se spécialise dans le traitement des eaux, a annoncé jeudi avoir l'intention de remercier environ 10 pour cent de ses employés, au moment où elle recentre ses activités après avoir épongé une succession de pertes.

GLV compte quelque 2200 employés dans 20 pays, et elle en remerciera entre 120 et 135 durant les deux prochains trimestres, surtout en Europe. Peu d'employés canadiens seront touchés par ces mises à pied, a assuré la directrice financière de la société, France De Blois.

GLV a remercié une vingtaine d'employés en mars, alors qu'elle se préparait à mettre en branle une restructuration interne annoncée par sa direction quelques mois plus tard, en juin.

«GLV prend un tournant important au cours de ce trimestre en annonçant le recentrage des activités de son groupe traitement des eaux (Ovivo) autour de quatre marchés prometteurs. Je suis confiant que ce repositionnement sera le fer de lance pour un retour à la profitabilité soutenue pour la Société ainsi que son développement à long terme», a déclaré Richard Verreault, président et chef de la direction de GLV.

GLV estime que ce repositionnement permettra de générer des économies sur une base annualisée d'environ 8 millions $. Les frais de restructuration qui y sont reliés, principalement des indemnités de départ, sont estimés à environ 4 millions $ et seront reconnus au cours des prochains trimestres de l'exercice en cours.

Les changements permettront également à Ovivo de se concentrer sur ses industries les plus importantes en Amérique du Nord, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, en plus de créer de nouveaux pôles d'échange en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Suisse et aux États-Unis.

La restructuration réduira les revenus annuels à la hauteur de 50 millions $, mais devrait permettre l'augmentation des profits.

La compagnie prévoit des revenus de 600 à 650 millions $ pour l'année financière 2013, une réduction par rapport à ce qu'elle avait prévu auparavant, soit des revenus de 620 à 670 millions $.

La compagnie a fait cette annonce au moment où elle dévoilait, pour le premier trimestre de 2013, une perte de 5,5 millions $ ou 13 cents par action après avoir épongé une perte de 4,1 millions $ ou 9 cents par action un an plus tôt.

Ses revenus ont également glissé, passant de 150,4 millions $ à 147,5 millions $.

GLV a indiqué que les résultats mitigés du groupe Ovivo ont été compensés par une bonne performance dans le Groupe Pâtes et Papiers.

Les actions de GLV ont clôturé sans changement jeudi à la Bourse de Toronto, terminant la journée à 1,85 $.

PLUS:pc