NOUVELLES

Eugénie Bouchard perd avec panache face à la 11e joueuse mondiale Na Li

09/08/2012 11:11 EDT | Actualisé 09/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Gagnante face à la 56e joueuse mondiale mercredi, la Canadienne Eugénie Bouchard n'a pu répéter son exploit face à la Chinoise Na Li, jeudi, mais elle a prouvé qu'il faudra compter avec elle au cours des prochaines années. Li, 11e raquette mondiale, a dû tout donner pour disposer de la 237e joueuse de la WTA en deux manches de 6-4.

Bouchard a pratiquement fait jeu égal avec la gagnante de Roland-Garros en 2011 dans toutes les facettes du jeu, mais la régularité de Li et un manque d'opportunisme de la Québécoise qui a raté son lot de balles de bris auront fait la différence.

«Il y a eu des moments où j'ai bien joué », a analysé Bouchard, à chaud sur le court, visiblement déçue du résultat malgré la qualité de l'opposition à laquelle elle faisait face. Je suis proche de ce niveau de jeu. La prochaine fois, il faudra que je profite de mes chances.»

Battante

Après avoir aisément conservé son premier service d'entrée, Bouchard a réalisé qu'il y a un réel écart de niveau entre une 50e et une 10e mondiale. Li a commencé à aligner les frappes gagnantes, certains revers meurtriers clouant Bouchard au fond du court.

«C'est un autre niveau, a admis Bouchard. Les balles de Li sont vraiment profondes. Elle frappe fort. Elle met beaucoup de pression. C'est plus difficile à jouer.»

Si la Québécoise a perdu une première fois son service, elle a conservé le second au prix d'une belle bagarre, puis brisé celui de la Chinoise en concluant avec un superbe coup droit pour créer l'égalité 3-3. Li lui a rendu la pareille aussitôt, mais Bouchard a refusé de baisser les bras. Elle a sauvé deux balles de manche alors qu'elle tirait de l'arrière 5-3 au service avant que Li ne boucle le premier set 6-4.

Tenace

Pas ébranlée pour un sou, Bouchard a amorcé la deuxième manche avec assurance, rendant coup pour coup à son adversaire. Elle a toutefois laissé filer une balle de bris dans le quatrième jeu et deux dans le sixième, alors qu'elle menait respectivement 2-1 et 3-2. Et ça a failli lui coûter cher.

En dépit d'un formidable coup en décroisé qui lui a permis d'effacer un déficit de 0-30, Bouchard a encore perdu son service quand Li a réalisé un bris à 4-3. Bris que l'on croyait décisif. Du tout... Armée de trois balles de bris au jeu suivant, Bouchard a finalement pris le service de son adversaire quand Li a envoyé un retour dans le filet. Tenace, la joueuse âgée de 18 ans…

Malgré toute sa bonne volonté, Bouchard a raté un smash facile alors qu'elle tenait de prendre les devants à 5-4. C'est plutôt Li qui s'est retrouvée avec un point d'avance et elle a conclu la rencontre à 6-4.

«C'était une bonne semaine. J'ai pris beaucoup d'expérience. Je suis heureuse de voir que j'ai pu m'en sortir hier en trois sets dans mon premier match et que j'ai pu jouer avec la 11e au monde. C'est pas pire, mais je voulais faire mieux. J'ai eu des points de bris dans les deux sets...»

Pas facile

Bouchard a raté plus d'une demi-douzaine d'occasions de bris dans la rencontre, mais elle admet qu'elle n'a pas modifié son approche alors qu'elle était en mesure de prendre le service de son adversaire.

«J'ai raté deux points sur deux balles faciles. C'est décevant. Mais pour les autres points, je pense qu'elle a bien joué. C'est différent d'être 10e au monde. Tu es meilleure sur les gros points.»

Li, 30 ans, a renvoyé l'ascenseur à sa jeune adversaire.

«Elle a joué de façon incroyable, a dit Li. J'ai été obligée de sortir mon bon jeu. C'était un défi. C'est toujours difficile de jouer une adversaire dans son pays natal.»

Bouchard et Li auront été les seules à jouer sur le court central, jeudi. En raison du délai de pluie de plus de trois heures, la numéro un mondiale et favorite biélorusse Victoria Azarenka a disputé son match face à l'Autrichienne Tamira Pasek (43e) sur le court numéro un. Le match était à égalité 3-3 quand la session de soirée a été annulée pour de bon en raison du retour de la pluie.

Les autres matchs

Dans les autres rencontres complétées au terme de cette journée pluvieuse, l'Américaine Christina McHale a battu 7-5, 3-6 et 6-2 Galina Voskoboeva, du Kazakhstan, celle-là même qui a pris la place de la Russe Maria Sharapova à la suite de son désistement. McHale fera face à Woznaik au troisième tour, vendredi à 14 heures.

La Polonaise Agnieszka Radwanska, deuxième tête de série du tournoi, a eu toutes les misères du monde à se défaire de l'Allemande Mona Barthel par 4-6, 6-3 et 7-6 (5) et l'Américaine Varvara Lepchenko a disposé de la Slovaque Dominika Cibulkova, 12e tête de série, en deux manches de 6-4.

Deux autres rencontres de simple de deuxième tour n'ont pu être complétées. A la fin de la séance, la Danoise Caroline Wozniacki (huitième joueuse au monde) dominait la Néerlandaise Kiki Bertens 7-5 et 4-0, alors que la Russe Ekaterina Makarova avait les devants 6-3 et 1-3 contre l'Allemande Angelique Kerber. Ces rencontres seront complétées vendredi, en début de séance, sur le coup de midi.

PLUS:pc