NOUVELLES

Championnat de la PGA: Petterson aux commandes par un coup en Caroline du Sud

09/08/2012 02:15 EDT | Actualisé 09/10/2012 05:12 EDT

KIAWAH ISLAND, États-Unis - Carl Pettersson a joué 66, six coups sous le par, jeudi, pour s'emparer d'une avance d'un coup en tête au Championnat de la PGA.

Pettersson, vainqueur plus tôt cette année, à Hilton Head, a récolté cinq oiselets lors d'une journée de canicule. Il a notamment signé trois oiselets en quatre trous.

«Il n'y avait pas trop de vent sur le premier neuf, mais je savais que je devais garder mes coups bas au cas où ça changerait, a dit Pettersson. Il y a eu un peu plus de vent sur le deuxième neuf, mais je suis resté en contrôle. J'ai connu une excellente journée.»

Rory McIlroy a ramené une carte de 67, tout comme Alex Noren, Gary Woodland et Gonzalo Fernandez-Castano.

«C'était ma meilleure journée de l'année pour les coups de départ, a dit Woodland. Quand je peux miser là-dessus, ça me donne un avantage sur la plupart des gars.»

McIlroy s'est distingué en étant l'un des six golfeurs à récolter un oiselet au 14e trou, une normale trois de 249 verges, où le vert est très ondulé. Il tente de reprendre du galon après son bref passage au premier rang mondial à la suite de sa victoire à la Classique Honda, en mars.

Dans un groupe de huit joueurs à 68 se trouvent notamment John Daly et Geoff Ogilvy.

Daly a réussi un aigle au 11e pour se placer dans le groupe qui inclut aussi le champion en titre du tournoi, Keegan Bradley, qui a commencé sa ronde avec un oiselet et un aigle.

Daly n'a pas sa pleine carte de la PGA depuis plus de six ans, mais il a donné des signes encourageants avec sa cinquième à l'Omnium Reno-Tahoe, le week-end dernier. Il n'avait pas terminé aussi près du vainqueur depuis 2005, sur le circuit de la PGA.

«La seule façon de reprendre confiance est de me concentrer seulement sur ce que moi j'ai à faire, a dit Daly. Je dois être agressif sur le terrain et prendre plaisir à jouer. Je ne dois pas me laisser distraire par le jeu des autres.»

Adam Scott est aussi de ceux à 68. Il en est à son premier tournoi depuis sa déconfiture à l'Omnium britannique, où il a commis un boguey à chacun de ses quatre derniers trous.

Tiger Woods a commis trois bogueys, mais il a assez bien joué sur les verts pour signer un 69. Il tente de stopper la plus longue séquence de sa carrière sans victoire en grand tournoi.

Ce Championnat est son 14e tournoi majeur depuis son dernier gain dans un tel contexte, en 2008.

«Tout score en bas de 70 est un bon départ en tournoi majeur, dit Woods. Je suis au coeur de la course.»

PLUS:pc