NOUVELLES

Blessé au genou, Andy Murray est forcé de se retirer à la Coupe Rogers

09/08/2012 03:10 EDT | Actualisé 09/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - Le champion olympique Andy Murray a été forcé de se retirer de la Coupe Rogers en raison d'une blessure au genou, jeudi.

Le Britannique médaillé d'or n'a pas voulu courir de risque avec son genou, blessé au cours de son gain de mercredi face à l'Italien Flavio Cipollo.

Cette victoire est survenue trois jours seulement après son gain en finale olympique contre Roger Federer, sur gazon, et l'ajustement aux surface dures de Toronto n'a pas été évident.

«Normalement quand je passe aux terrains durs, nous avons une dizaine de journées pour s'entraîner et s'ajuster, a dit Murray. Je ne veux pas y aller à fond et risquer de faire plus de dommages, alors j'ai choisi de me retirer.»

Murray devait affronter le Canadien Milos Raonic au troisième tour, jeudi soir. L'Ontarien et 16e tête de série accédera aux quarts de finale d'un Masters pour la première fois de sa carrière.

La majorité du programme de la soirée a par ailleurs été reporté par la pluie. On devait présenter Novak Djokovic contre Sam Querrey et John Isner contre Philipp Kohlschreiber, notamment.

Certains matches de double ont eu lieu sur un terrain couvert. Le Torontois Daniel Nestor et le Bélarusse Max Mirnyi ont prévalu 6-4, 6-3 contre l'Italien Fabio Fognini et l'Argentin Juan Monaco. Nestor et Mirnyi, les favoris, se qualifiaient ainsi pour les finales de l'ATP à Londres, au mois de novembre.

L'Écossais Murray n'est pas certain de disputer le tournoi de Cincinnati, pas plus que les Internationaux des États-Unis, qui prendront leur envol le 27 août.

«Au cours des prochains jours, nous allons décider d'une stratégie à savoir si je me prépare ou non pour Cincinnati, et sinon, comment je vais me préparer pour Flushing Meadows,» a dit Murray, le quatrième joueur mondial.

Son retrait est le dernier d'une série de forfaits de joueurs d'élite à la Coupe Rogers. Roger Federer et Rafael Nadal se sont tous deux retirés juste avant le début du tournoi.

Raonic affrontera le vainqueur du duel entre Isner et Phillipp Kohlschreiber. Un gain d'Isner voudrait dire une confrontation entre deux des plus puissants serveurs du circuit.

«J'ai hâte de rejouer, peu importe contre qui ce sera, a dit Raonic. Je dois m'assurer de bien faire au service et de maximiser mes retours. Je crois m'être amélioré sur les retours et je trouve que mon service est solide, alors je vais essayer d'en profiter le plus possible, peu importe l'adversaire.»

PLUS:pc