NOUVELLES

Washington presse les Palestiniens de différer la demande d'un Etat à l'ONU

08/08/2012 02:14 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont pressé les Palestiniens de différer jusqu'après l'élection présidentielle américaine leur projet visant à obtenir le statut d'Etat non membre à l'ONU, a indiqué mercredi un haut responsable palestinien.

"Les Etats-Unis et certaines parties arabes exercent des pressions pour que la demande (à l'ONU) soit reportée jusqu'après la présidentielle américaine de novembre", a affirmé Saleh Raafat, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), à la radio Voix de la Palestine.

"Le peuple palestinien n'a d'autre choix que de poursuivre la résistance populaire et de s'en remettre aux instances internationales, en particulier à l'Assemblée générale de l'ONU, pour obtenir" le statut d'Etat nom membre, a ajouté M. Raafat.

Mais, a-t-il ajouté, "nous devons rejeter ces pressions, et aller de l'avant dans notre projet à l'ONU en septembre".

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki avait indiqué que le président Mahmoud Abbas présenterait le 27 septembre sa demande en vue de la reconnaissance par l'Assemblée générale d'un Etat palestinien non membre de l'ONU ayant statut d'observateur.

Le mois dernier, les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ont appuyé ce projet et doivent se prononcer formellement le 5 septembre au Caire.

En septembre 2011, après un an de blocage du processus de paix avec Israël, M. Abbas avait formellement demandé la reconnaissance de l'Etat palestinien par l'ONU, provoquant la colère d'Israël et des Etats-Unis, selon lesquels seuls des pourparlers de paix doivent aboutir à la création d'un tel Etat.

Les Palestiniens n'ont pas réussi à rallier la majorité des 15 membres du Conseil de sécurité requise et M. Abbas espère à présent obtenir la reconnaissance d'un Etat non membre à l'Assemblée générale où il est assuré de recueillir un soutien massif.

na-jjm-chw/tp

PLUS:afp