NOUVELLES

USA: Obama condamne la "violence insensée" des tueries d'Aurora et Oak Creek

08/08/2012 05:35 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

Les actes de violence "insensés" comme les tueries du Colorado et du Wisconsin doivent "prendre fin", a estimé le président américain Barack Obama mercredi lors d'une réunion de campagne à Denver, dans le Colorado (ouest).

Non loin d'Aurora, où un tireur a fait 12 morts et 58 blessés dans un cinéma le 20 juillet, le président a expliqué que "tous les Américains devraient s'unir" pour tenter de trouver des solutions à ces tueries, mais aussi à la violence quotidienne --moins médiatique-- qui touche certaines villes.

Dimanche, deux semaines après la tuerie d'Aurora, un néonazi a tué six personnes dans un temple sikh d'Oak Creek (Wisconsin).

"Je pense que nous pouvons tous reconnaître que nous devons mettre fin à cette violence insensée", a insisté Barack Obama. "Que ce soit à Oak Creek, à Tucson (où six personnes avaient trouvé la mort lors d'une fusillade, laissant aussi la représentante Gabrielle Giffords grièvement blessée, ndlr) ou dans les villes, trop de vies sont perdues".

Malgré les appels des partisans du contrôle des armes, Barack Obama n'a pas fait mention de nouvelles mesures spécifiques limitant la possession d'armes à feu, mais a toutefois exprimé son soutien au renouvellement d'une loi interdisant la vente des fusils d'assaut qui avait expiré en 2004.

La Maison Blanche a expliqué que le président était favorable à l'application de la législation actuelle pour assurer le contrôle des armes à feu, ainsi qu'à toute mesure conforme au droit constitutionnel des Américains à porter une arme.

col/sat/bdx

PLUS:afp