NOUVELLES

Un sunnite tué au Liban dans des heurts liés à la crise syrienne

08/08/2012 02:44 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

Un homme a été tué et plusieurs autres ont été blessés lors de heurts entre sunnites et chiites dans le nord du Liban liés au conflit en Syrie, ont indiqué à l'AFP des responsables locaux.

"Un homme a été tué et plusieurs autres ont été blessés quand des sunnites du village d'Akroum se sont battus avec des chiites du village de Hourani dans le nord du Liban", a affirmé un responsable des services de sécurité, qui a tenu à garder l'anonymat, précisant que le mort était sunnite.

Un élu local a indiqué que la rixe avait débuté quand plusieurs Syriens du village frontalier de Qousseir, dans la province de Homs (centre), ont essayé de rentrer clandestinement au Liban par le village de Hourani.

"Ceci a entrainé des affrontements durant trois heures, puis l'armée libanaise est venue patrouiller dans le secteur" a-t-il raconté.

Le conflit en Syrie exacerbe les tensions au Liban, qui a connu 30 ans d'hégémonie syrienne et reste profondément divisé entre adversaires et partisans du président syrien Bachar al-Assad, et des heurts meurtriers ont opposé Libanais pro et anti-Assad au printemps.

La frontière libano-syrienne est le théâtre de fréquents échanges de tirs et les autorités syriennes y ont placé des mines après avoir accusé des "terroristes" de s'infiltrer à partir du Liban et des parties libanaises d'introduire en contrebande des armes destinées aux rebelles.

Cette semaine, les deux pays s'étaient mutuellement accusés de violations de leur frontière. Le ministre libanais des Affaires étrangères Adnane Mansour a remis à Damas "un mémorandum sur des violations aux frontières et demandant qu'elles ne se répètent pas", et la Syrie a répliqué en demandant à son voisin "de renforcer la surveillance à la frontière afin d'empêcher les violations".

oi-ser/sk/ao/cnp

PLUS:afp