NOUVELLES

Tunisie: report sine die d'une grève nationale dans le secteur de la santé

08/08/2012 12:18 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

La centrale syndicale tunisienne UGTT a annoncé mercredi le report à une date indéterminée d'une grève nationale dans le secteur de la santé initialement prévue jeudi, par souci d'appaisement après les "efforts" du gouvernement pour résoudre un conflit à Sfax (sud).

"Le bureau exécutif de l'UGTT a décidé du report de la grève annoncée pour le jeudi 9 août", est-il indiqué dans un communiqué de l'UGTT qui note "les efforts consentis par le gouvernement et les syndicalistes pour dépasser leurs différends".

Il relève en particulier des "efforts sérieux" pour résoudre un conflit social tendu à l'hôpital Hédi Chaker à Sfax (300 km au sud de Tunis), marqué par la dispersion sans ménagement par la police en juillet d'un sit-in de grévistes.

Quatre syndicalistes ont notamment été arrêtés et attendent en prison d'être jugés pour des violences envers des policiers, un crime passible de lourdes peines.

Les problèmes économiques et sociaux restent sources de tensions en Tunisie, un an et demi après la révolution qui a renversé le régime du président Zine El Abidine Ben Ali.

Des affrontements éclatent régulièrement à travers le pays entre policiers et manifestants qui protestent suivant les cas contre le chômage, les salaires impayés, des coupures d'eau ou pour de meilleures conditions de travail.

Les revendications sociales, et notamment la lutte contre le chômage des jeunes, étaient au coeur des causes de la révolution de 2011.

alf/Bsh/cnp

PLUS:afp