NOUVELLES

Nigeria: budget 2013 basé sur une production de 2,53 Mb/j et baril à 75 USD

08/08/2012 04:21 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

Le projet de budget du Nigeria pour 2013 sera basé sur un cours du pétrole de 75 dollars le baril et sur un niveau de production de 2,53 millions de barils par jour (Mb/j), a annoncé mercredi Ngozi Okonjo-Iweala, la ministre nigériane des Finances.

"Nous travaillons sur la base d'une prévision de production de 2,53 millions de barils de pétrole brut par jour. Ce chiffre est à comparer aux 2,48 millions de barils par jour en 2012, a expliqué la ministre.

Pour 2013, le "prix de référence (est) de 75 dollars le baril. Ce chiffre était de 72 dollars le baril l'année précédente", a-t-elle déclaré à la presse, à l'issue du conseil des ministres hebdomadaire, tenu sous l'égide du président du pays, Goodluck Jonathan.

Le Nigeria, plus gros producteur africain de pétrole, tire plus de 90% de ses revenus en devises étrangères de l'or noir.

Sa production de pétrole a atteint un plus haut historique la semaine dernière, à 2,7 Mb/j, a annoncé vendredi la compagnie pétrolière étatique. Des obstacles subsistent toutefois pour que cette hausse de production soit durable.

Si la production de brut a rebondi dans le pays depuis l'amnestie accordée en 2009 aux militants du delta du Niger, les sabotages et les vols de pétrole restent un problème majeur dans la région.

Au cours des derniers mois, la production moyenne du pays s'est située entre 2 et 2,4 millions de barils, selon des chiffres de l'Agence Internationale de l'Energie.

Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell, historiquement le premier producteur du pays, a déclaré en avril que selon certaines estimations, 150.000 barils de pétrole et de produits condensés étaient volés chaque jour dans le pays.

"Les recettes attendues pour 2013 sont de 3.891 milliards de naira (19,7 milliards d'euros) et les dépenses prévues sont de 4.929 milliards de nairas (25 milliards d'euros)," a détaillé la ministre.

Le budget 2013 devrait inclure une prévision de déficit budgétaire de 2,17% du produit intérieur brut, en réduction par rapport aux 2,85% de 2012, a souligné Mme. Okonjo-Iweala.

La proposition de budget sera présentée au Parlement en septembre.

ola-ade-abb/lys/jeb

PLUS:afp