MONTRÉAL - Coup dur pour les organisateurs de la Coupe Rogers. La Russe Maria Sharapova, deuxième joueuse mondiale, a dû déclarer forfait, mercredi, en raison d’une maladie virale à l’estomac qui l’incommode depuis la fin de son séjour à Londres.

Médaillée d’argent du simple féminin au Jeux Olympiques, Sharapova s’est tout de même pointée à Montréal en début de semaine. Mercredi matin, elle a annulé son entraînement prévu à 11 heures et elle a annoncé son désistement du tournoi.

«Je n’ai jamais été affectée par un virus du genre durant un tournoi, a-t-elle précisé, lors d’un appel-conférence tenu en début d’après-midi. J’étais ennuyée depuis quelques jours, mais je suis quand même venue à Montréal en pensant que ça irait mieux. Mais ce ne fut pas le cas.»

La Russe a commencé à ressentir les effets du virus à Londres, à la veille de son match pour l’obtention de la médaille d’or olympique contre l’Américaine Serena Williams, affrontement au cours duquel elle a été sèchement battue en deux manches de 6-0, 6-1, samedi dernier.

«J’ai commencé à ressentir quelque chose la veille, mais ça n’avait rien de comparable à ce que je ressens présentement», a-t-elle noté, histoire de ne pas lier sa défaite au virus. Et elle ne pense pas que les effets de cette maladie stomacale vont se faire sentir longtemps. Pas au point d’handicaper son calendrier préparatoire à quelques semaines des Internationaux des États-Unis.

«Ça devrait être une affaire de quelques jours avant d’être remise sur pied, ajoute celle qui ne pense pas que le calendrier chargé des joueuses de la WTA soit en cause. Cette année, avec les Jeux olympiques, nous n’avions pas le choix. Surtout pas celles qui voulaient participer aux JO. On a eu des semaines chargées avec des gros événements. J’étais prête pour jouer à Montréal, mais mon corps ne l’était pas.»

«C’est décevant pour les amateurs et pour l’organisation, mais ça fait partie du jeu, a déclaré le directeur de l’événement, Eugène Lapierre. Maria a démontré un professionnalisme exceptionnel en venant jusqu’à Montréal et en tentant de s’entraîner sur place malgré le fait qu’elle soit incommodée par un virus. Nous lui souhaitons de se soigner rapidement.»

Sharapova sera remplacée dans le tableau principal par Galina Voskoboeva, du Kazhakstan.

Loading Slideshow...
  • Louis-José Houde, l'animateur de la soirée

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Jean-René Dufort

    (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)

  • (Crédit photo: Marc Young)


Loading Slideshow...
  • Réactions de la Russe Maria Sharapova après qu'elle ait été sacrée grande gagnante contre l'Italienne Sara Errani lors de la finale féminine à Roland-Garros, le 9 juin 2012. (Photo: THOMAS COEX/AFP/GettyImages)

  • Réactions de la Russe Maria Sharapova après qu'elle ait été sacrée grande gagnante contre l'Italienne Sara Errani lors de la finale féminine à Roland-Garros, le 9 juin 2012. (Photo: KENZO TRIBOUILLARD/AFP/GettyImages)

  • Réactions de la Russe Maria Sharapova après qu'elle ait été sacrée grande gagnante contre l'Italienne Sara Errani lors de la finale féminine à Roland-Garros, le 9 juin 2012. (Photo: KENZO TRIBOUILLARD/AFP/GettyImages

  • Réactions de la Russe Maria Sharapova après qu'elle ait été sacrée grande gagnante contre l'Italienne Sara Errani lors de la finale féminine à Roland-Garros, le 9 juin 2012. (Photo: THOMAS COEX/AFP/GettyImages

  • Réactions de la Russe Maria Sharapova après qu'elle ait été sacrée grande gagnante contre l'Italienne Sara Errani lors de la finale féminine à Roland-Garros, le 9 juin 2012. (Photo: THOMAS COEX/AFP/GettyImages)

  • Réactions de la Russe Maria Sharapova après qu'elle ait été sacrée grande gagnante contre l'Italienne Sara Errani lors de la finale féminine à Roland-Garros, le 9 juin 2012. (Photo: PATRICK KOVARIK/AFP/GettyImages)

  • Réactions de la Russe Maria Sharapova après qu'elle ait été sacrée grande gagnante contre l'Italienne Sara Errani lors de la finale féminine à Roland-Garros, le 9 juin 2012. (Photo: PATRICK KOVARIK/AFP/GettyImages)

  • Réactions de la Russe Maria Sharapova après qu'elle ait été sacrée grande gagnante contre l'Italienne Sara Errani lors de la finale féminine à Roland-Garros, le 9 juin 2012. (Photo: PATRICK KOVARIK/AFP/GettyImages)

  • Réactions de la Russe Maria Sharapova après qu'elle ait été sacrée grande gagnante contre l'Italienne Sara Errani lors de la finale féminine à Roland-Garros, le 9 juin 2012. (Photo: PATRICK KOVARIK/AFP/GettyImages)