NOUVELLES

L'armée syrienne pilonne Alep, au moins 13 morts dans la province (ONG)

08/08/2012 02:40 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

Au moins 13 personnes sont mortes mercredi dans la province d'Alep, deuxième ville de Syrie où l'armée pilonnait intensément des quartiers rebelles, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Au moins 12 personnes, dont une femme et deux enfants ont été tuées à Alep par une roquette tombée sur leur maison", a indiqué l'OSDH.

Le pilonnage "intense" visait notamment les quartiers de Kartadji, Tariq al-Bab et Chaar, selon cette ONG basée en Grande-Bretagne, qui travaille avec réseau de militants et de témoins à travers la Syrie.

Une treizième personne a été tuée par des tireurs embusquées dans la localité de Orm, dans la province d'Alep.

Ces nouvelles violences surviennent au lendemain de l'engagement du président Bachar al-Assad de "purger" le pays des "terroristes".

Selon l'OSDH, 225 personnes sont mortes mardi sur l'ensemble du territoire, parmi lesquelles 129 civils, 50 rebelles et 46 soldats loyalistes.

L'armée, qui a achevé dimanche l'envoi d'importants renforts à Alep, théâtre d'affrontements depuis le 20 juillet, est prête pour la bataille "décisive", selon une source de sécurité.

D'après un responsable de la sécurité, au moins 20.000 militaires s'y trouvent et les rebelles comptent pour leur part entre 6.000 et 8.000 hommes, selon le journal al-Watan, proche du pouvoir.

ao/cco

PLUS:afp