NOUVELLES

L'Algérie envisage de prolonger le droit de séjour pour les réfugiés syriens

08/08/2012 02:21 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

Les autorités envisagent des "aménagements exceptionnels" pour permettre aux quelque 12.000 Syriens arrivés en Algérie d'y rester au-delà des trois mois autorisés, si la situation dans leur pays l'exige, a indiqué mercredi le ministère algérien des Affaires étrangères.

"Compte tenu des circonstances particulières que traverse la Syrie, des aménagements exceptionnels pourront être envisagés en termes d'extension de la durée du séjour au-delà de la durée maximale réglementaire de 90 jours", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, sans évoquer le statut de réfugié.

Il a souligné que les Syriens étaient soumis à la loi algérienne qui stipule notamment que la durée du séjour ne peut excéder 90 jours sauf dispositions particulières, et que les personnes souhaitant travailler ou étudier notamment doivent présenter les justificatifs nécessaires.

Les Syriens n'ont pas besoin de visas d'entrée pour l'Algérie.

Un peu plus de 12.000 Syriens fuyant les violences se sont réfugiés dans plusieurs villes du pays, selon les chiffres officiels, et sont désormais pris en charge par des ONG et le Croissant Rouge algérien (CRA) qui les installés dans des centres et parfois des hôtels.

La Syrie est secouée depuis près de 17 mois par un mouvement de contestation qui s'est militarisé au fil du temps.

bmk/cnp

PLUS:afp