NOUVELLES

La France pourrait entrer en récession cette année, d'après la Banque de France

08/08/2012 10:05 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

PARIS - L'économie française pourrait entrer à nouveau en récession cette année, si les premières estimations de la Banque de France se confirment. Elle prévoit en effet une nouvelle diminution du PIB de 0,1 pour cent au troisième trimestre après -0,1 pour cent au deuxième. L'INSEE prévoit en revanche une faible croissance.

Selon une «première estimation» de la Banque de France, publiée mercredi dans sa note de conjoncture industrie et services pour juillet, l'activité pourrait se contracter de 0,1 pour cent au troisième trimestre. La Banque de France a déjà prévu une croissance négative au deuxième trimestre, avec -0,1 pour cent. Si ces deux chiffres se confirmaient, la France serait donc en récession. En effet, selon la définition technique communément admise, on parle de récession à partir de deux trimestres consécutifs de baisse du Produit intérieur brut (PIB).

La Banque de France se montre plus pessimiste de l'Institut national de la statistique et des études économique (INSEE). Dans sa note de conjoncture de juin 2012, l'INSEE prévoit une croissance nulle au deuxième trimestre, comme au trimestre précédent, puis une faible augmentation du PIB de 0,1 pour cent au troisième trimestre. Pour l'ensemble de l'année 2012, l'INSEE prévoit une croissance de l'activité de 0,4 pour cent.

PLUS:pc