NOUVELLES

La Bourse de Toronto recule après de nouvelles inquiétudes européennes

08/08/2012 04:51 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé près de son niveau le plus bas atteint en journée, mercredi, alors que les investisseurs commençaient à se demander si l'optimisme récemment suscité par l'économie européenne n'était pas un peu prématuré.

L'indice composé S&P/TSX a perdu 82,46 points, à 11 781,04 points, à la suite des importants gains réalisés lors des précédentes séances. Mardi, la bourse torontoise avait clôturé à son niveau le plus élevé depuis le 4 juillet.

La Bourse de croissance TSX a perdu 4,88 points, à 1185,68 points, tandis que le dollar canadien a gagné 0,29 cent US, à 100,54 cents US.

Ces derniers temps, les investisseurs se montraient plus optimistes, motivés en partie par les propos tenus par les dirigeants de la Réserve fédérale des États-Unis et de la Banque centrale européenne. Ils semblent cependant faire de nouveau preuve de prudence face à l'amélioration de l'économie, doutant qu'elle puisse être aussi bonne que tout d'abord prévu.

Plusieurs entreprises de biens de consommation ont prévenu que la faible demande en Europe affectait leurs revenus à la baisse. Cette mise en garde faisait suite à d'inquiétantes nouvelles économiques en provenance d'Angleterre, de France et d'Allemagne, où la croissance avait compensé la récession dans laquelle se retrouvent d'autres pays européens comme l'Italie et la Grèce.

«C'est pas mal différent de ce que nous avions vu au début de l'année, alors que nous avions constaté de solides données sur l'emploi et une forte croissance», a affirmé l'analyste Sadiq Adatia, responsable des investissements chez Placements mondiaux Sun Life.

«Je crois que les investisseurs appuient dans l'ensemble l'économie (...) c'est pourquoi lorsqu'il y a de bonnes nouvelles, ils sautent sur l'occasion et poussent les marchés vers le haut, et quand les nouvelles sont mauvaises, ils reculent de nouveau», a-t-il cependant ajouté.

À Wall Street, la moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a gagné 7,04 points et terminé la séance à 13 175,64 points. L'indice de référence S&P 500 a avancé de 0,87 point, à 1402,22 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a chuté de 4,61 points, à 3011,25 points.

Du côté des produits de base, le cours du baril de pétrole brut léger pour livraison en septembre s'est établi à 93,35 $ US, en baisse de 32 cents US, à New York. Le cours de l'once d'or pour livraison en août s'est établi à 1612,90 $ US, en hausse de 3,20 $ US, sur le marché new-yorkais des métaux.

Au chapitre des sociétés, Air Canada (TSX:AC.B) a déclaré une perte nette de 96 millions $, ou 35 cents par action, pour son deuxième trimestre, comparativement à la perte nette de 46 millions $, ou 17 cents par action, du même trimestre l'an dernier. Ses revenus ont augmenté de 71 millions $ pour atteindre près de 2,99 milliards $.

Les actions du plus important transporteur aérien au pays ont clôturé à 1,06 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de neuf cents, soit 7,83 pour cent.

PLUS:pc