NOUVELLES

JO-2012/Athlétisme - 200 m: l'Américaine Allyson Felix enfin en or

08/08/2012 05:09 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

L'Américaine Allyson Felix, la reine du 200 m, a enfin réussi mercredi à Londres son pari de devenir championne olympique du demi-tour de piste après deux médailles d'argent en 2004 et 2008.

En 21 sec 88/100, la Californienne de 26 ans a devancé la Jamaïcaine Shelly Ann Fraser-Pryce (2e en 22.09) et une autre Américaine, Carmelita Jeter, (3e en 22.14) pour s'adjuger sa première médaille d'or olympique individuelle.

Felix succède au palmarès à la Jamaïcaine Veronica Campbell-Brown (4e en 22.38), celle qui l'avait aussi privée du titre olympique à Athènes et qui cherchait à devenir la première femme de l'histoire à remporter trois titres olympiques individuel consécutivement.

"Finalement !, a réagi Felix. Cela faisait tellement longtemps que j'attendais ce moment, je suis juste super heureuse", a dit l'Américaine, trois fois sacrée championne du monde sur 200 m (2005, 2007, 2009).

Elle est la première Américaine à s'imposer sur 200 m depuis Gwen Torrence en 1992 à Barcelone.

Fin juin à Eugene (Oregon), Felix avait couru le 200 m le plus rapide depuis 14 ans en remportant les sélections olympiques américaines en 21.69, endossant le rôle de grande favorite pour les JO-2012.

Fraser-Pryce, qui avait remporté samedi son deuxième titre olympique consécutif sur 100 m, n'a pas réussi à être la première femme à faire le doublé 100-200 m aux Jeux depuis l'Américaine Florence Griffith-Joyner en 1988.

Comme Fraser-Pryce, l'Américaine Jeter s'est adjugé une deuxième médaille de sprint aux Jeux de Londres après l'argent du 100 m.

Sacrée lundi championne olympique du 400 m, l'Américaine Sanya Richards-Ross n'a pas réussi à décrocher une autre médaille individuelle (5e en 22.39).

bpe/jr

PLUS:afp