NOUVELLES

JO-2012 - Matinée tranquille au Stade olympique, en attendant Bolt

08/08/2012 08:26 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

La matinée de mercredi, avec les qualifications de la perche masculine et le début du décathlon, a été rythmée par l'apparition de l'idôle locale Mo Farah en série du 5000 m, en attendant le nouveau coup de foudre avec Usain Bolt en soirée pour les 1/2 finales du 200 m.

La perche, discipline aléatoire s'il en est, a offert son lot de surprises au moment des qualifications, avec en particulier l'élimination des deux premiers des Mondiaux-2011 à Daegu, le Polonais Pawel Wojciechowski, champion du monde en titre, et le Cubain Lazaro Borges.

Wojciechowski a raté ses trois essais à 5,35 m, et Borges est resté bloqué à 5,50 m, devancé au nombre d'essais par trop de concurrents pour passer.

L'Allemand Raphael Holzdeppe et le favori français Renaud Lavillenie ont dominé les débats avec des bonds à 5,65 m, pour une finale prévue vendredi.

Le public a pu revoir le Britannique Mo Farah, éclatant de santé en finale du 10.000 m samedi soir où il a conquis la médaille d'or. Les séries du 5000 m ne lui ont pas posé de problème, 3e de sa course en 13 min 26 sec 00/100e.

Le décathlon a lui perdu une de ses étoiles dès la 2e épreuve, avec le Tchèque Roman Sebrle, champion olympique 2004 et premier homme au-dessus des 9000 pts. Amoindri sur le 100 m où il a réalisé le dernier temps des participants, il a préféré ne pas débuter la longueur.

Après deux épreuves, l'Américain Ashton Eaton, qui a dépassé Sebrle en juin dernier (9039 pts) pour s'emparer du record du monde, pointe déjà en tête avec 2079 pts, devant son compatriote Trey Hardee (1936 pts).

En soirée, le Stade olympique devrait à nouveau s'enflammer avec les demi-finales du 200 m et le retour sur piste d'Usain Bolt.

fbr/sg

PLUS:afp