NOUVELLES

JO-2012 - Equitation - Saut d'obstacles individuel: Guerdat unique!

08/08/2012 01:08 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

Le Suisse Steve Guerdat, sur Nino des Buissonnets, a été l'unique cavalier à réussir deux parcours sans faute lors de la finale du concours individuel de saut d'obstacles des Jeux de Londres, un exploit qui rend son titre olympique parfaitement indiscutable.

Ils étaient six à l'issue de la première manche à avoir encore les mêmes ambitions. Six cavaliers au compteur à zéro, parmi lesquels des outsiders --tel le Français Olivier Guillon, le moins en vue de son équipe les jours précédents-- comme de grands favoris à l'image de Nick Skelton, 53 ans, le patron de l'équipe britannique titrée lundi, impeccable jusqu'à la quatrième haie de la seconde manche.

Seul Guerdat a survolé les haies sans accroc, laissant ses deux plus proches poursuivants --un point de pénalité chacun-- se disputer l'argent lors d'un barrage qui tournait à l'avantage du Néerlandais Gerco Schroder (London), confronté à Cian O'Connor (Blue Loyd 12). Ce dernier remporte là la première médaille irlandaise des Jeux, après avoir été qualifié quelques jours avant les JO par sa fédération au détriment d'un autre cavalier.

"J'ai toujours dit que je voulais une médaille, avec l'équipe ou en individuel", rappelait Guerdat, à peine 30 ans, à ceux qui attendaient d'autres visages tout en haut du podium. "A den'Bosch (Bois-le-Duc, théâtre de la finale de la Coupe du monde dont il avait terminé 2e après barrages fin avril), je me suis dit que je pouvais être champion olympique."

Et la frustration de l'épreuve par équipes, où la Suisse a terminé quatrième lundi, n'est pas étrangère à son sans-faute du jour sur son hongre français de 11 ans "beaucoup plus facile à monter qu'il n'en a l'air".

Le jeune Jurassien, admirateur de Roger Federer -"une source d'inspiration pour quiconque"-, a de solides références malgré son jeune âge. Troisième par équipes à Pékin, 5e à Athènes, il fut le plus jeune cavalier à intégrer le Top 10 classement mondial en 2004. Et devient aujourd'hui le premier Suisse à remporter le saut d'obstacles olympique depuis 88 ans.

Il y a 28 ans, cet honneur avait échappé à son père, Philippe Guerdat, 5e à Los Angeles en 1984.

"Il n'est plus mon entraîneur mais je sais que je peux compter sur son soutien nuit et jour. Il fait partie de mon équipe, des gens qui ont gagné cette médaille avec moi", reprenait le jeune homme qui aura, à Londres, au moins surpassé Federer, reparti des JO avec une moins glorieuse médaille d'argent.

cha/sg

PLUS:afp