NOUVELLES

JO-2012 - Deux habitués et deux surprises en demi-finales

08/08/2012 06:39 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

La présence de la France et de la Croatie en demi-finales du tournoi messieurs de handball des jeux Olympiques de Londres n'a rien d'étonnant, mais celle de la Suède et de la Hongrie est bien plus surprenante.

La France, tenante du titre, a failli devoir faire ses valises. Mais un tir de son jeune arrière William Accambray à la dernière seconde l'a sauvée devant l'Espagne (23-22).

La Croatie, 4e il y a quatre ans à Pékin, ne s'est jamais fait peur contre la Tunisie (25-23), mais la marge finale est moindre que celle qu'on attendait pour la dernière équipe invaincue dans ce tournoi.

Les Français et les Croates se retrouveront vendredi en demi-finale, pour un énième épisode d'une rivalité qui a plané sur toute la décennie écoulée.

La France a le plus souvent pris le meilleur ces dernières années, s'imposant en demi-finales des JO-2008, en finale du Mondial-2009 et de l'Euro-2010.

Mais la Croatie a été la dernière à frapper cet hiver à l'Euro en Serbie, en privant les Français des demi-finales.

L'exploit du jour a été créé par la Hongrie, qui a dominé l'Islande (34-33 a.p.), pourtant sortie avec cinq victoires en autant de matches de la phase de poule.

Snorri Gudjonsson a manqué un penalty à 15 secondes de la fin, alors que l'Islande menait d'un but. Les Hongrois ont arraché l'égalisation et la prolongation sur l'action suivante.

La Hongrie n'a jamais figuré sur un podium olympique. Cela n'est pas le cas de la Suède, qui a été trois fois vice-championne olympique en 1992, 1996 et 2000.

Mais le dernier podium mondial ou olympique des Suédois remonte à 2001. Ils ont ensuite connu une longue traversée du désert. Pour accéder aux demies, ils sont venus à bout au Danemark (24-22), le champion d'Europe en titre, qui aura beaucoup déçu pendant ces Jeux.

cyb/jr

PLUS:afp