NOUVELLES

JO-2012 - Boxe: le Chinois Zou toujours en lice pour conserver son titre

08/08/2012 07:02 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

Le Chinois Zou Shiming est toujours en lice pour conserver son titre de champion olympique des moins de 49 kg après avoir atteint mercredi à Londres le dernier carré des jeux Olympiques 2012.

En demi-finale vendredi, Zou retrouvera l'Irlandais Paddy Barnes alors que le Russe David Ayrapetyan sera opposé au Thaïlandais Kaeo Pongprayoon.

Zou, 31 ans, est le grand favori de ce tournoi, puisqu'il compte à son palmarès un titre olympique (2008) et une médaille d'argent (2004), ainsi que trois couronnes planétaires (2005, 2007, 2011).

Mais Barnes, déjà assuré d'au moins une médaille de bronze, aura à coeur de prendre sa revanche après sa lourde défaite contre le Chinois en demi-finale des JO-2008 à Pékin.

Chez les moins de 64 kg, le Cubain Roniel Iglesias Sotolongo, médaillé de bronze en 2008 et champion du monde 2009, sera opposé a l'Italien Vincenzo Mangiacapre et le Mongol Munkh-Erdene Uranchimeg, enfin assuré d'une médaille à sa troisième participation aux JO (5e en 2008, 8e en 2004), défiera l'Ukrainien Denys Berinchyk, vice-champion du monde 2011.

Chez les moins de 81 kg, le Brésilien Yamaguchi Falcao Florentino a sorti en quart de finale le N.1 mondial de la catégorie et champion du monde 2011, le Cubain Julio La Cruz Peraza.

Il affrontera en demie le Russe Egor Mekhontcev, lui-même ancien champion du monde.

La seconde demi-finale opposera le Kazakh Adilbek Niyazymbetov à l'Ukrainien Oleksandr Gvozdyk.

Aucun Américain n'est en revanche qualifié pour les demi-finales des différents tournois. Pour la première fois dans l'histoire des JO, les boxeurs ne participeront donc pas à la moisson de médailles de la délégation US alors que leur contribution s'élevait jusque là à 108 médailles, dont 48 en or remportés notamment par Cassius Clay, George Foreman ou Sugar Ray Leonard.

Le dernier représentant américain, Errol Spence, a été éliminé en quart de finale des moins de 69 kg, mais l'honneur sera sauvé par au moins deux boxeuses, Marlen Esparza et Claressa Shields, déjà assurées de ramener aux Etats-Unis une médaille.

jr/el

PLUS:afp