NOUVELLES

Des experts suisses invités en Cisjordanie pour examiner les restes d'Arafat

08/08/2012 08:52 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

RAMALLAH, Territoire palestinien - Le chef de l'enquête palestinienne sur la mort de Yasser Arafat a annoncé mercredi que des experts suisses avaient été invités par les responsables palestiniens à venir effectuer des analyses sur sa dépouille et à vérifier la thèse d'un éventuel empoisonnement.

Cette annonce de Tawfik Tirawi, ancien chef du renseignement palestinien, fait suite à plusieurs semaines d'hésitations et de revirements des héritiers de Yasser Arafat quant à une éventuelle exhumation de ses restes.

Le 3 juillet, la chaîne Al-Jazira avait annoncé qu'un laboratoire suisse avait retrouvé des traces de polonium 210, une substance radioactive, sur les effets personnels de Yasser Arafat, relançant la thèse de l'empoisonnement.

Mais le laboratoire a fait savoir que ces résultats ne permettaient pas de tirer des conclusions certaines et que seules des analyses des restes du défunt pourraient éclaircir le mystère. Les experts ont prévenu que le polonium se dégradait rapidement et qu'une éventuelle autopsie devait être faite le plus tôt possible.

Les responsables de l'Institut de radiophysique en Suisse n'ont pas pu être joints pour commenter l'information.

Le 31 juillet, la veuve de Yasser Arafat, Souha, a porté plainte pour meurtre prémédité en France, en lien avec les soupçons d'empoisonnement du président de l'Autorité palestinienne, mort le 11 novembre 2004 dans un hôpital militaire de Paris.

PLUS:pc