SEOUL - Les médias d'Etat nord-coréens ont diffusé une photo de l'épouse du dirigeant Kim Jong-Un en possession d'une pochette visiblement griffée Christian Dior, un luxe dans un pays miné par les pénuries.

Sur ce cliché non daté, Ri Sol-Ju, en haut noir et robe blanche, est assise aux côtés de son mari pendant l'inspection d'un régiment militaire avec, en arrière-plan, des officiers de haut rang.

Sur sa chaise est posée une pochette noire dont le design sort incontestablement de la célèbre maison parisienne. Original ou imitation, le petit sac en cuir matelassé est en sus muni d'une petite chaîne avec le fameux "D" en métal argenté.

Or la Corée du Nord, vingt fois plus pauvre que la Corée du Sud capitaliste, connaît des pénuries de toute sorte.

Le pays, dont l'économie et l'agriculture sont en ruines après des décennies de gestion désastreuse et de ressources consacrées au programme nucléaire, a connu une famine meurtrière dans la deuxième moitié des années 90. Des centaines de milliers de personnes sont mortes alors, selon les ONG.

Les Nations unies estimaient fin 2011 que trois millions de Nord-Coréens --sur 24 millions-- auraient encore besoin d'aide alimentaire cette année, une sévère sécheresse ayant aggravé la pénurie.

Pyongyang a confirmé fin juillet que la mystérieuse jeune femme apparaissant aux côtés de Kim Jong-Un était bien son épouse, une annonce inhabituelle dans ce pays où règne la culture du secret.

Tout puissant numéro un de l'Etat communiste, Kim Jong-Un, qui serait âgé de moins de trente ans, a succédé à son père Kim Jong-Il à la mort de ce dernier en décembre.

Loading Slideshow...
  • Ri Sol Ju, la mystérieuse épouse du leader de Corée du Nord

    Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un s'est marié et son épouse s'appelle Ri Sol-Ju. Voilà à peu près les seules choses que l'on sache à propos de la nouvelle femme du dictateur, dont on ne sait pas grand chose non plus.

  • Chantal Biya, "la lionne du Cameroun"

    Née Chantal Vigouroux, la femme du président (à vie) du Cameroun, Paul Biya, s'illustre aussi bien par ses activités caritatives contre le Sida que par ses coiffures extravagantes qui justifient son surnom.

  • Asma el-Assad, l'atout charme d'une dictature sanguinaire

    Ancienne analyste des milieux financiers, née et éduquée à Londres, la très élégante épouse de Bachar el-Assad, qui incarnait le renouveau de la Syrie jusqu'à la guerre civile, n'a jamais désavoué les atrocités commanditées par le régime de son mari.

  • Elena Ceaucescu, la dictature roumaine faite femme

    Modeste secrétaire, Elena Ceausescu se transformera rapidement en tyran une fois son mari arrivé au pouvoir. Elle sera arrêtée et exécutée avec lui.

  • Suzanne Moubarak, poursuivie par la justice égyptienne

    L'épouse de l'ancien président égyptien est dans le collimateur de la justice de son pays qui la soupçonne de s'être enrichie en profitant du pouvoir autoritaire d'Hosni Moubarak. Elle a été remise en liberté le 17 mai 2011 en échange de la remise de ses avoirs à l'État.

  • Leila Trabelsi Ben Ali exilée de Tunisie

    Exilée en Arabie Saoudite depuis la chute de son mari, l'ex-Première dame de Tunisie avait un rôle politique et économique éminent sous le régime Ben Ali. Des sources élyséennes estiment qu'elle aurait embarqué 1,5 tonne d'or pendant que son mari essayait encore de se maintenir au pouvoir.

  • Simone Gbagbo, compagne de lutte jusqu'au bout

    La femme de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo l'a toujours soutenu dans ses combats contre le pouvoir en place puis au sommet de l'Etat. Peu avant la chute du président, elle ira jusqu'à justifier le viol des jeunes femmes qui manifestaient contre son mari.

  • Jiang Qing, le "chien de Mao"

    Quatrième et dernière épouse de Mao Zedong, Jiang Qing restera comme une des figures les plus controversées de la Révolution culturelle . L'Impératrice rouge se hissera à un très haut niveau politique, mais chutera tout aussi brutalement à la mort de Mao.