NOUVELLES

Benfeito et Filion atteignent la demi-finale de l'épreuve à la tour

08/08/2012 04:28 EDT | Actualisé 08/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Meaghan Benfeito et Roseline Filion ont assuré leur qualification au tour suivant de l'épreuve féminine de plongeon haut vol 10 mètres, mercredi, aux Jeux de Londres.

Benfeito, âgée de 23 ans, a pris le 10e rang au classement cumulatif des 26 concurrentes, totalisant 325,50 points en cinq plongeons, tandis que Filion, 25 ans, a fini tout juste 17e avec 314,85 points. Les 18 premières poursuivaient la compétition.

À leur première expérience olympique chacune en solo, elles devront élever leur niveau de performance en demi-finale, jeudi matin, afin de faire partie du groupe des 12 finalistes, qui reviendront en action en soirée.

«Une ronde préliminaire à 26 plongeuses, c'est un peu difficile, c'est long et ça manque de rythme, a affirmé Benfeito. Je suis contente d'être passée au travers. Je ne suis pas inquiète. Ça va aller mieux jeudi.»

Après deux bons premiers plongeons, la Montréalaise a moins bien réussi son troisième _ le fameux 407C d'Alexandre Despatie (triple périlleux et demi renversé). À l'amorce du saut, en adoptant la position groupée, une jambe a failli lui échapper.

«J'ai eu peur dans les airs, mais j'étais contente d'arriver tête première dans l'eau», a-t-elle confié.

Heureusement que les Québécoises, médaillées de bronze en synchro, n'ont pas gaffé à leur dernier saut parce qu'elles occupaient les 14e et 17e places, respectivement, avant le cinquième tour.

«Ouf! J'ai eu chaud, a lancé Filion, de Laval. Je ne regarde jamais le tableau, je ne savais donc pas où je me situais au classement. Je savais par expérience que j'étais à la limite, que l'erreur que j'avais commise à mon deuxième plongeon (triple périlleux et demi arrière) avait été coûteuse (51,15 points). Mais je ne voulais pas m'imposer de pression additionnelle.

«Je me suis dit 'heureusement que je ne savais pas' quand mon entraîneur (César Henderson) m'a donné l'heure juste après mon dernier plongeon.»

Filion a admis avoir trouvé difficile de revenir plus forte de cette erreur ainsi que de son troisième plongeon (407C).

«J'ai manqué de jus à la fin, a-t-elle mentionné. Pourtant, j'avais très bien plongé au cours de la pratique d'avant compétition. Ma performance ne reflète aucunement ça.

«J'ai passé, c'est ce qui compte, a-t-elle résumé. Après un bon repas, un massage et une bonne nuit de sommeil, je serai prête à tout recommencer en neuf.»

L'étape des préliminaires a été l'affaire de la Chinoise Chen Ruolin, auteure d'un score de 392,35 points. Appelée à remplacer une compatriote au pied levé, l'Allemande Christin Steuer a obtenu le troisième meilleur score (341,75).

PLUS:pc