NOUVELLES

USA: Freddie Mac engrange un bénéfice net de 1,2 milliard au 2e trimestre

07/08/2012 10:24 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

Le géant américain du refinancement des prêts immobiliers, l'organisme semi-public Freddie Mac, a publié mardi un bénéfice net du groupe de 1,21 milliard de dollars au deuxième trimestre, contrastant avec les pertes des précédentes périodes.

Emportés par la crise des "subprimes" (crédits immobiliers à risque) aux Etats-Unis, Freddie Mac et son homologue Fannie Mae avaient été placés en septembre 2008 sous la tutelle de l'Etat qui avait dû débourser quelque 180 milliards de dollars pour éviter leur faillite.

Freddie Mac a ainsi comptabilisé un total de 72,3 milliards de dollars injectés dans son capital, et reversé 20,1 milliards sous forme de dividendes, soit 28% des sommes reçues.

En publiant mardi le chiffre de son bénéfice net au deuxième trimestre, il a du coup précisé qu'il ne demandait pas de nouvelle injection de fonds de l'Etat.

Hors versement d'un dividende de 1,8 milliard de dollars en rémunération d'actions préférentielles de l'Etat, le bénéfice revient à 3,02 milliards de dollars. C'est le troisième trimestre de suite que le groupe est dans le vert hors dividendes, il y a un an, il affichait une perte de 2,14 milliards de dollars.

Après versement des dividendes, c'est la première fois depuis plus d'un an que la société de McLean, en banlieue de Washington, est dans le vert.

Le groupe a mis cette amélioration des résultats sur le compte d'un déclin des provisions pour pertes sur le crédit, grâce aux "tendances positives sur le marché du logement". Les provisions pour pertes ont été ramenées à 155 millions de dollars, contre 1,8 milliard de dollars au premier trimestre, grâce à "l'impact positif d'une augmentation du prix des logements dans le pays".

L'organisme disposait encore au 30 juin de 35,8 milliards de dollars pour faire face à des pertes sur le crédit, contre 38,3 milliards au 31 mars.

chr/jt/sat/sam

PLUS:afp