NOUVELLES

Une étudiante franco-turque accusée de propagande en Turquie

07/08/2012 09:06 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

ANKARA, Turquie - Une étudiante franco-turque arrêtée au mois de mai en Turquie a été remise en liberté et placée sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le pays, «dans l'attente de son procès qui devrait avoir lieu le 26 septembre», a annoncé mardi le ministère français des Affaires étrangères.

Selon l'Association turque des droits de l'homme, Sevil Sevimli a été libérée lundi soir de la prison d'Eskisehir, dans le centre de la Turquie, après trois mois d'incarcération.

Accusée d'avoir fait de la propagande pour un mouvement d'extrême gauche illégal en Turquie, cette étudiante de la région de Lyon, en France, qui participait à un programme d'échange européen, a été arrêtée en mai en vertu des lois antiterroristes du pays.

«La France continue de suivre attentivement la situation de Mme Sevimli et reste pleinement mobilisée pour lui apporter l'assistance dont elle pourrait avoir besoin», a précisé le Quai d'Orsay.

PLUS:pc