NOUVELLES

Un metteur en scène alaouite assassiné près de Damas

07/08/2012 11:58 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

Un metteur en scène syrien alaouite a été assassiné dimanche près de son domicile, dans la périphérie de Damas, a indiqué mardi l'Institut national du cinéma dans un communiqué.

"Des mains traîtresses ont assassiné" dimanche Bassam Mohieddine près de sa maison à Jdeidet Artouz, à 14 km au sud-ouest de Damas, dont l'armée a pris le contrôle cette semaine à la suite de violents combats contre les rebelles.

Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme a confirmé ce meurtre.

Le cinéaste était membre de la minorité alaouite dont fait également partie le président syrien Bachar al-Assad. La majorité des Syriens et des rebelles sont sunnites. Face à l'escalade de la violence, des associations de défense des droits de l'Homme craignent que le conflit ne devienne de plus en plus confessionnel.

Né en 1955 dans la ville balnéaire de Tartous, Bassam Mohieddine avait obtenu son diplôme de metteur en scène à l'Accadémie du cinéma de Sofia en Bulgarie.

rim-ser/sk/ao/cnp

PLUS:afp