NOUVELLES

Un journaliste malien agressé par des islamistes lors d'une manifestation à Gao

07/08/2012 07:23 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

BAMAKO, Mali - Un journaliste qui couvrait une manifestation à Gao, dans le nord du Mali, a été violemment agressé par un groupe de rebelles islamistes, a annoncé un médecin mardi. Le journaliste a dû recevoir des points de suture à la tête.

Abdoul Malick Maiga, journaliste à la radio malienne, a été attaqué dimanche soir. Les manifestants protestaient contre la décision du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO), qui dirige la ville, de couper la main d'un homme accusé de vol. Le MUJAO est finalement revenu sur sa décision après cette manifestation.

Le docteur Mohamed Diamoye a affirmé mardi que l'état de santé du journaliste s'améliorait, mais on ignore encore la gravité de ses blessures à la tête.

La ville de Gao est tombée sous le contrôle de rebelles touaregs en mars, mais elle a été reprise en juin par le MUJAO qui, comme le mouvement Ansar Dine, veut imposer la loi islamique dans la région.

PLUS:pc