NOUVELLES

SNC-Lavalin obtient un troisième contrat en Arabie saoudite

07/08/2012 09:14 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - SNC-Lavalin (TSX:SNC) a annoncé mardi qu'elle s'est vu octroyer par la Central District Cooling Company un contrat visant à fournir des installations régionales de refroidissement à la société Jebel Omar Development à La Mecque, dans le Royaume d'Arabie saoudite.

La Central District Cooling Company est une filiale de la Saudi Tabreed District Cooling Company.

Dans le cadre de ce contrat évalué à 92 millions $, SNC-Lavalin sera chargée de la conception, de l'approvisionnement, de la construction et de la mise en service d'une centrale régionale de refroidissement d'une capacité maximale de 55 000 tonnes de réfrigération (tR), qui comprendra un réseau souterrain de doubles canalisations d'eau réfrigérée long de 1,5 kilomètre et 10 postes de transfert d'électricité, d'une capacité totale de 36 000 tR.

SNC-Lavalin affirme qu'il s'agit du troisième contrat de centrale régionale de refroidissement à lui être confié à en Arabie saoudite depuis mai 2010.

Les travaux d'ingénierie sont en cours et la construction devrait débuter au troisième trimestre de 2012. Une usine de production d'eau réfrigérée d'une capacité de 25 000 tR, constituera la première étape du projet et devrait être terminée en décembre 2013.

L'analyste Maxim Sytchev, de la firme Alta Corp Capital, a prévenu que le contrat est relativement modeste, ne représentant que 2,7 pour cent du carnet de commandes en infrastructures et environnement de SNC-Lavalin et seulement 1 pour cent de son carnet de commandes total.

«Mais ça démontre que les clients de la compagnie continuent à accorder des contrats à SNC-Lavalin en dépit des mauvaises nouvelles qui planent sur eux», a-t-il écrit dans un rapport. La capacité à obtenir de nouveaux contrats compte parmi les principales préoccupations des investisseurs depuis que les premiers problèmes internes ont fait surface, au mois de mars.

«Nous estimons que ce contrat est une première étape importante envers le retour de la confiance», a-t-il ajouté, rappelant qu'il s'agit du premier contrat international d'importance depuis plusieurs mois.

SNC-Lavalin est l'un des plus importants groupes d'ingénierie et de construction au monde. SNC-Lavalin a des bureaux dans tout le Canada et dans plus de 40 autres pays, et travaille actuellement dans une centaine de pays.

Le titre de SNC-Lavalin a perdu 44 cents à la Bourse de Toronto mardi pour clôturer à 37,76 $.

PLUS:pc