NOUVELLES

Québec: le conflit étudiant peut redémarrer en pleine campagne électorale

07/08/2012 10:08 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

Le conflit étudiant québécois risque de redémarrer en pleine campagne électorale pour les législatives du 4 septembre, ce qui pourrait peser sur les intentions de vote et favoriser le gouvernement libéral sortant.

Les étudiants de plusieurs universités et collèges devaient tenir mardi et dans les prochains jours des assemblées générales pour voter sur une éventuelle reprise de la grève des cours. Les résultats d'un premier scrutin, lundi soir, ont apporté une indication en ce sens.

Les étudiants en service social de l'Université de Montréal, se sont en effet prononcés à 54% en faveur de la reprise de la grève à partir de leur rentrée prévue le 27 août. Mais la participation à ce vote n'a atteint qu'environ 10%, ce qui pourrait affaiblir son impact pratique.

De l'avis général des commentateurs québécois, la reprise de la grève et de l'agitation ne ferait que renforcer la position du parti libéral du Premier ministre sortant Jean Charest, dont la fermeté face aux étudiants est soutenue par la majorité silencieuse des Québécois, favorable à la hausse des droits de scolarité, selon les sondages.

C'est pourquoi le Parti Québécois (PQ, indépendantiste, opposition) a invité les étudiants à observer une trêve jusqu'aux législatives, en leur promettant d'indexer une éventuelle hausse sur celle du coût de la vie, alors que l'augmentation prévue par les libéraux serait de 82% sur sept ans.

Mais les dirigeants des principaux syndicats étudiants, sans donner d'avis sur la question, ont souligné que la décision appartenait aux assemblées générales de leurs adhérents.

Les partisans de la grève ont d'ores et déjà reçu le soutien de près de 2.000 enseignants universitaires qui ont signé un manifeste assurant qu'ils respecteront le vote des étudiants et refuseront de les forcer à reprendre les cours.

La rentrée anticipée dans les collèges est prévue le 17 août. Par ailleurs, les étudiants préparent leur grande manifestation mensuelle pour le 22.

via/are

PLUS:afp