NOUVELLES

Oman obtient la libération d'une Iranienne détenue aux Etats-Unis

07/08/2012 04:09 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

Le gouvernement omanais a annoncé avoir accueilli mardi une ressortissante iranienne, Shahrzad Mir Gholi Khan, que les Etats-Unis ont libérée à la suite d'une médiation omanaise.

Aucune indication n'a été fournie sur les raisons ou la durée de sa détention, ni sur les circonstances de sa libération.

Cité par l'agence officielle Ona, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a remercié le gouvernement américain pour "la libération, pour des considérations humanitaires et à la suite des efforts déployés par Oman, de l'Iranienne Shahrzad Mir Gholi Khan, qui était détenue aux Etats-Unis".

"Cette initiative humanitaire est de nature à servir les intérêts des deux pays et la stabilité dans la région ", a ajouté le porte-parole.

A son arrivée en fin de soirée à l'aéroport de Mascate, l'Iranienne, qui a été accueillie par des membres de sa famille venues à Oman, a remercié le sultan Qabous pour les efforts ayant permis sa libération et s'est dite "heureuse de retrouver la liberté (...) et de commencer une nouvelle vie", selon ses propos rapportés en arabe par l'agence Ona.

Le sultanat d'Oman avait obtenu à l'automne de 2011 la libération de deux randonneurs américains, Shane Bauer et Josh Fattal, libérés après deux ans de prison en Iran pour espionnage.

Ils avaient été arrêtés le 31 juillet 2009 à la frontière irano-irakienne, qu'ils avaient toujours affirmé avoir franchie par erreur lors d'une randonnée dans les montagnes du Kurdistan irakien.

str/tm/hj

PLUS:afp