NOUVELLES

L'incendie d'une raffinerie de San Francisco provoque un afflux aux urgences

07/08/2012 12:43 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

SAN FRANCISCO - L'incendie qui s'était déclaré la veille dans l'une des plus grosses raffineries des États-Unis, dans la baie de San Francisco en Californie, a été maîtrisé mardi. Mais des dizaines d'habitants se sont rendus à l'hôpital, pour des problèmes respiratoires.

L'incendie au sein de la raffinerie Chevron de Richmond, à une quinzaine de kilomètres de San Francisco, était éteint mardi matin selon la chaîne KGO-TV. Il s'était déclaré vers 18h15 lundi et était visible à des kilomètres à la ronde.

Heather Kulp, porte-parole de Chevron, a déclaré lors d'une conférence de presse mardi matin que la situation était désormais sous contrôle.

Le centre médical Doctors Medical Center de San Pablo, une ville voisine de la raffinerie, a indiqué qu'environ 200 personnes s'étaient présentées et que d'autres patients arrivaient. Le centre médical Kaiser à Richmond a également indiqué que plusieurs dizaines de personnes s'étaient rendues aux urgences pour des difficultés à respirer, mais aucun cas n'était alarmant.

Cette raffinerie est la plus importante productrice d'huiles de base sur la côte ouest des États-Unis, traitant jusqu'à 240 000 barils de pétrole brut par jour.

Chevron ne savait pas, lundi, si l'incendie aurait un impact sur sa production, mais un sinistre survenu en 2007 avait provoqué sa fermeture pour le premier trimestre de l'exercice.

PLUS:pc