NOUVELLES

La valeur totale des permis de bâtir a fléchi de 2,5 pour cent en juin

07/08/2012 09:03 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Les intentions de construction dans le secteur résidentiel sont demeurées fermes au pays, en juin, mais la valeur totale des permis de bâtir a enregistré un recul, largement imputable à la baisse de la construction d'immeubles gouvernementaux, a annoncé mardi Statistique Canada.

Dans l'ensemble, la valeur des permis de bâtir a diminué en juin de 2,5 pour cent, soit moins que prévu, à 6,8 milliards $, après avoir connu une hausse de 7,1 pour cent en mai, a précisé l'organisme fédéral.

Ce recul est essentiellement dû à la chute de 45,9 pour cent de la valeur des permis de construction institutionnelle, à 519 millions $, à la suite d'une augmentation de 72 pour cent le mois précédent. La glissade s'explique plus particulièrement par les forts déclins des intentions de construction d'immeubles gouvernementaux en Colombie-Britannique et d'immeubles à vocation médicale en Alberta, selon Statistique Canada.

La grande surprise a été que les intentions de construction dans le secteur résidentiel — colonne vertébrale de l'industrie de la construction — ont continué d'augmenter.

Dans ce secteur, la valeur des permis s'est accrue de 4,2 pour cent en juin pour se chiffrer à 4,4 milliards $, ce qui constituait une deuxième augmentation mensuelle consécutive, cette progression s'expliquant principalement par la hausse de 18,3 pour cent enregistrée en Ontario. Depuis le début de l'année, la construction résidentielle a grimpé de 15,8 pour cent.

Les mauvaises nouvelles sont venues du secteur non résidentiel, en juin.

Les entrepreneurs ont enregistré des demandes de permis d'une valeur totale de 2,5 milliards $ dans ce secteur, en baisse de 12,3 pour cent, l'Alberta et la Colombie-Britannique ayant été à l'origine de la majeure partie de cette baisse.

La valeur des permis de construction commerciale s'est établie à 1,5 milliard $, en hausse de 6,8 pour cent, et elle n'a guère changé dans la composante industrielle.

La valeur totale des permis de construction a diminué dans sept provinces en juin, l'Alberta et la Colombie-Britannique ayant affiché les reculs les plus marqués.

Enfin, la valeur totale des permis a reculé dans 22 des 34 régions métropolitaines de recensement. Les baisses les plus marquées ont été observées à Vancouver, à Calgary et à Edmonton.

PLUS:pc