NOUVELLES

La Nasa montre des images aériennes du site où s'est posé Curiosity

07/08/2012 04:01 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

Moins de deux jours après l'arrivée spectaculaire du robot Curiosity dans un cratère de la planète Mars, la Nasa a montré mardi les photos aériennes du site où on peut voir le parachute et le bouclier thermique gisant à quelques centaines de mètres de l'appareil.

Les images révèlent que Curiosity se trouve à 650 mètres à droite de la "grue" porteuse de rétrofusées qui l'a aidé à se poser délicatement, a précisé Sarah Milkovich, une scientifique de la Nasa lors d'une conférence de presse.

Un peu au-dessous du même côté gît le parachute et le cône de protection à 615 mètres.

Enfin le bouclier thermique utilisé lors de la rentrée dans l'atmosphère de Mars se trouve à droite de Curiosity à quelque 1.200 mètres de distance, selon Sarah Milovitch.

La descente et l'endroit où se trouvent les différents modules de la descente "ont été sans surprise", a affirmé Mike Watkins, un des responsables de la mission au JPL (Jet Propulsion Laboratory) de Pasadena (Californie, ouest) lors d'une conférence de presse.

Les images en noir et blanc montrées au JPC ont été prises par l'Orbiteur martien américain Mars Reconnaissance Orbiter d'environ 300 kilomètres d'altitude.

"Je suis sûr que nous aurons beaucoup de surprises quand nous commencerons à explorer", a ajouté M. Watkins.

Selon lui la phase d'exploration ne commencera pas avant deux semaines, le temps de vérifier le bon fonctionnement des instruments et du robot lui-même.

L'équipe scientifique de la mission se retrouve chaque jour pour sélectionner les cibles à explorer, a précisé M. Watkins.

Lundi, moins de 24 heures après "l'amarsage" de Curiosity, la Nasa avait dévoilé une vidéo des deux dernières minutes et demi de la descente vertigineuse du robot de 900 kilos, le plus lourd et le plus sophistiqué jamais envoyé sur une autre planète.

L'agence spatiale américaine avait aussi dévoilé la première image en couleur transmise par Curiosity, celle du cratère Gale où est situé le Mont Sharp, une montagne de 5.000 mètres de haut où le robot doit déterminer si l'environnement martien a été propice à la vie microbienne dans le passé.

Curiosity se trouve à 12 kilomètres du pied de Sharp.

L'entrée dans l'atmosphère martienne puis la descente appelée "les sept minutes de terreur" vu la complexité technique sans précédent, s'est déroulée tôt lundi sans le moindre hic. La vitesse du vaisseau est alors passée de 21.243 à 2,74 km/h.

Trop lourd pour utiliser des ballons gonflables, les ingénieurs de la Nasa avaient conçu une sorte de "grue" avec des rétrofusées qui a tenu le robot à l'aide de cordes en nylon durant les dernières secondes de la descente, avant d'aller se poser quelques centaines de mètres plus loin.

Avant cela, un immense parachute supersonique de 21 mètres de diamètre s'était déployé après le largage du bouclier thermique, pour freiner le vaisseau au-dessous de la vitesse du son.

js/are

PLUS:afp