NOUVELLES

Kofi Annan n'enverra pas de représentant à la réunion à Téhéran sur la Syrie (ONU)

07/08/2012 02:52 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

Kofi Annan, le médiateur des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie qui a démissionné la semaine dernière, n'enverra pas de représentant à une réunion pour la résolution du conflit syrien qui aura lieu en Iran jeudi, a fait savoir mardi l'ONU.

L'Iran, allié fidèle du régime de Bachar al-Assad, organise une rencontre avec des pays ayant "une position réaliste" sur la crise syrienne, à laquelle sont attendus une dizaine de représentants de différents pays, selon Téhéran.

"Ni Kofi Annan ni personne de ses services ne se rendra aux discussions de Téhéran sur la Syrie", a déclaré mardi Fahran Haq, un porte-parole de l'ONU, à la presse. Celui-ci n'en a pas précisé les raisons.

Après cinq mois de vaines négociations, Kofi Annan a annoncé la semaine dernière ne pas vouloir renouveler son mandat, qui prend fin à la fin du mois, faute des "soutiens que la cause méritait" de la part de toutes les parties.

Il s'était rendu en Iran dans le cadre de sa mission commencée en février et souhaitait que le régime de Mahmoud Ahmadinejad soit partie prenante d'une solution au conflit qui fait rage chez son allié depuis 17 mois et qui a fait plus de 20.000 morts, selon des organisations de défense des droits de l'homme.

Saïd Jalili, l'émissaire du Guide suprême iranien l'ayatollah Ali Khamenei, a de son côté affirmé mardi, lors d'un entretien avec le président syrien Bachar al-Assad, que l'Iran resterait aux côtés du régime en place face à ceux qui veulent briser la Syrie, qu'il a qualifiée d'élément essentiel de la "résistance" contre les Etats-Unis et Israël, selon des propos rapportés par l'agence officielle Sana.

tw/lor/mdm

PLUS:afp