NOUVELLES

JO-2012/Handball dames - La Norvège sauve sa peau

07/08/2012 06:06 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

La Norvège est passée à deux doigts de voir s'envoler son titre olympique, mais elle est parvenue à renverser la vapeur (21-19) avec une deuxième mi-temps de folie face au Brésil pour poursuivre l'aventure.

Les Norvégiennes rencontreront jeudi en demie la Corée du Sud, une vieille habituée des podiums olympiques. L'autre demi-finale opposera le Monténégro, pour sa première participation aux Jeux, à l'Espagne.

La Norvège n'est pas pour rien championne olympique, du monde et d'Europe en titre. Elle a démontré mardi, outre son immense talent, le coeur de champion de ses joueuses.

Elles étaient menées de six buts (15-9) par un Brésil voguant sur son nuage au début de la deuxième mi-temps. Mais leur défense s'est ressaisie à temps et deux séries de quatre buts les ont ramenées en tête pour la première fois à trois minutes de la fin (19-18).

Elles n'ont plus ensuite lâché prise, pour gagner le droit d'affronter la Corée du Sud. Les Asiatiques ont surpris en sortant les quadruples championnes du monde russes (24-23).

Les Sud-Coréennes sortaient d'un piètre Championnat du monde 2011, dont elles n'avaient pris que la 11e place. Mais l'atmosphère olympique a le don de ranimer leurs ambitions.

Elles ont figuré sur six des sept derniers podiums olympiques, échouant seulement en 2000 à Sydney. Elles avaient pris le bronze à Pékin en 2008.

Le Monténégro est sorti vainqueur (23-22) d'un match exceptionnel d'intensité face à la France, vice-championne du monde.

Un pénalty de Katarina Bulatovic, à une seconde de la fin, a scellé le succès des Monténégrines.

L'Espagne, médaillée de bronze du Mondial, a pris le meilleur sur la Croatie (25-22).

Les Espagnoles ont longtemps buté sur l'excellente gardienne croate Ivana Jelcic (15 arrêts), mais ont fini par faire la différence grâce à leur ailière Elisabeth Pinedo (7 buts).

cyb/jr

PLUS:afp