NOUVELLES

JO-2012 - 110 m haies, la finale de tous les dangers

07/08/2012 12:00 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

La finale du 110 m haies, l'épreuve de tous les dangers avec les risques de chute inhérents à la discipline et un duel relevé entre Américains et Cubains, constitue mercredi l'événement de la 6e journée d'athlétisme aux jeux Olympiques de Londres.

La chute mardi en séries du Chinois Liu Xiang, champion olympique 2004 et un des favoris, a rappelé le dur métier du hurdler, qui doit composer avec la vitesse et la technique.

Sacré en 2008 aux Jeux de Pékin et détenteur du record du monde (12.87), le Cubain Dayron Robles a été freiné lors des dernières saisons par des inflammations chroniques à un tendon d'Achille.

Ce qui ne l'avait pas empêché de remporter sur la piste de Daegu (Corée du Sud) la finale des Mondiaux-2011, avant d'être disqualifié sur tapis vert pour avoir accroché Liu.

"Maintenant, ça va quand même. J'ai pas mal progressé à l'entraînement", a remarqué l'athlète de Guantanamo en arrivant à Londres.

Cette saison, Robles, 25 ans, a peu couru, avec un record saisonnier à 13 sec 18/100e, loin des Américains Aries Merritt (12.93) et Jason Richardson (12.98). Celui-là même qui avait profité de sa disqualification pour toucher l'or à Daegu.

Merritt a surtout répété par trois fois son chrono de pointe, preuve d'une régularité au sommet. D'ailleurs, en séries, l'ex-champion du monde juniors a signé le chrono de référence, en 13 sec 07/100e.

"Quand j'ai vu Allen Johnson gagner aux JO d'Atlanta (en 1996, il avait 11 ans, NDLR), j'ai su que je voulais faire des haies et participer un jour aux jeux Olympiques", avait-t-il expliqué à l'issue de sa victoire aux sélections US à Eugene (Oregon).

Pour ce natif de l'Etat de Georgie, champion du monde en salle du 60 m haies, en mars dernier à Istanbul, ce sera d'ailleurs la 2e participation aux Jeux, qu'il avait découverts en 2008 à Pékin où il s'était classé 5e.

Deux jeunes peuvent rebattre les cartes de la finale (20h15 GMT): le Russe Sergey Shubenkov, champion continental, et Orlando Ortega, dernier produit de l'école cubaine des haies hautes. Encore faudra-t-il passer avant le cap des demies (18h15 GMT).

asc/jmt

PLUS:afp