NOUVELLES

Hillary Clinton veut "hâter la transition politique" en Syrie

07/08/2012 10:03 EDT | Actualisé 07/10/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis cherchent un moyen de hâter la fin des combats et le processus de transition politique en Syrie, a déclaré mardi à Pretoria la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

"Nous devons trouver un moyen de hâter la fin du bain de sang et le début de la transition politique", a dit la chef de la diplomatie américaine devant la presse, à l'issue d'une rencontre avec son homologue sud-africaine Maite Nkoana-Mashabane.

"Nous devons nous assurer que nous travaillons bien avec la communauté internationale pour que ce jour arrive. (...) Nous pouvons commencer à discuter et commencer à planifier pour la suite", a déclaré Mme Clinton, interrogée sur l'avenir politique de la Syrie.

"Nous pouvons commencer à parler de ce qui va se passer ensuite, le jour qui suivra la chute du régime (du président syrien Bachar al-Assad). Je sais que cela va arriver!", a-t-elle insisté, relevant que "l'opposition devient de plus en plus organisée et efficace".

"Nous devons veiller à ce que les institutions (syriennes) restent intactes", a encore noté Mme Clinton.

"Nous devons être clairs (...): ceux qui tentent d'exploiter la misère du peuple syrien en envoyant des intermédiaires ou des combattants terroristes doivent savoir que ça ne sera pas toléré", a-t-elle également insisté à l'égard de l'Iran.

"Les temps sont très durs pour les Syriens qui sont pris au milieu de cette violence terrible. (...) Nous devons répondre aux besoins humanitaires désespérées de ceux qui souffrent en Syrie et de ceux qui ont fui", a relevé la secrétaire d'Etat.

nr-cpb-liu/cpb/sba

PLUS:afp