MONTRÉAL - Groupe TVA (TSX:TVA.B) a dévoilé mardi un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 23,7 millions $, soit 1,00 $ par action, au cours de son second trimestre de l'exercice 2012 alors qu'au trimestre correspondant de l'année 2011 son bénéfice net attribuable aux actionnaires avait été de 13,8 millions $ ou 58 cents par action.

Le 31 mai 2012, Groupe TVA a finalisé la vente de ses participations de 51 pour cent dans le service spécialisé « The Cave » et de 50 pour cent dans le service spécialisé « Mystery TV » réalisant ainsi un gain sur disposition d'entreprises de 12,9 millions $ ou 54 cents par action.

Ses revenus trimestriels ont glissé à 115,4 millions $, après s'être chiffrés à 117,5 millions $ l'an dernier.

Le bénéfice d'exploitation du secteur de la télévision a été de 17 millions $, soit une variation défavorable de 2 253 000 $ expliquée principalement par la perte d'exploitation du nouveau service «TVA Sports».

En revanche, cette perte a été compensée par la croissance de 62,3 pour cent du bénéfice d'exploitation des autres services spécialisés francophones; par la diminution de 21 pour cent de la perte d'exploitation de SUN News compte tenu des redevances maintenant perçues pour ce service; et par la croissance de 1,9 pour cent du bénéfice d'exploitation du Réseau TVA malgré la baisse de ses revenus publicitaires.

Le bénéfice d'exploitation du secteur de l'édition s'est établi à 2 622 000 $, soit une variation défavorable de 450 000 $ principalement attribuable à la baisse des produits d'exploitation notamment les revenus en kiosque et les revenus publicitaires.

«Tel qu'anticipé, la perte d'exploitation du nouveau service spécialisé 'TVA Sports' a affecté négativement les résultats financiers du secteur télévision pour le second trimestre de 2012, a commenté par voie de communiqué Pierre Dion, président et chef de la direction de Groupe TVA. Cependant la croissance de l'ensemble de nos autres services spécialisés francophones s'est poursuivie avec une augmentation de 17 pour cent des revenus d'abonnement et de 4 pour cent des revenus publicitaires. En ce qui concerne le Réseau TVA, nous sommes satisfaits d'avoir été en mesure de faire croître son bénéfice d'exploitation malgré un recul de 8 pour cent de ses revenus publicitaires.»

Il a aussi souligné que Groupe TVA a signé, au cours du second trimestre de 2012, de nombreuses ententes d'affiliation avec les principaux distributeurs du pays concernant l'ensemble de ses services spécialisés francophones en vertu desquelles il prévoit générer une croissance de ses revenus d'abonnement durant les prochains trimestres.

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation générés au cours du trimestre ont été de 1,4 millions $ comparativement à des flux de trésorerie nuls pour le trimestre correspondant de 2011. Cette hausse de 1,4 millions $ s'explique essentiellement par la variation des éléments hors liquidités et plus précisément au niveau des débiteurs.

Le titre de Groupe TVA a cédé 5 cents sur le parquet de Toronto mardi pour clôturer à 7,39 $.